« Le vaccin contre le coronavirus sera bientôt introduit au Burkina Faso», Dr Brice Bicaba

103

Le Burkina Faso s’apprête à introduire le vaccin contre le coronavirus dans son territoire. L’information a été rendue officielle au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 26 février 2021 à Ouagadougou.

C’est le 9 mars 2020 que le Burkina a enregistré les premiers cas confirmés de coronavirus sur son territoire. Depuis lors, le gouvernement a employé des mesures pour limiter la propagation de la maladie. Une année après la mise en œuvre de ces mesures, des résultats satisfaisants ont été enregistrés. Il s’agit de la refonte de la coordination qui a permis de renforcer les actions sanitaires. « Au départ nous avions une coordination axée sur la santé et à partir du 4 mai 2020, il y a eu la reforme de cette coordination avec la mise en place d’une coordination multisectorielle sous le leadership du Premier Ministre ainsi que la mise en place des comités sectorielles », a noté Brice Bicaba, directeur du centre des opérations des réponses aux urgences sanitaires (CORUS) et coordonnateur du comité sectoriel santé de la riposte à l’épidémie du coronavirus.

Brice Bicaba a également révélé qu’au travers des mesures gouvernementales, plus de 26 textes sous forme de décrets et arrêtés ont été mises en œuvre pour répondre à la nécessité de la lutte. « Par exemple l’arrêt du transport interurbain et l’instauration du couvre-feu ont été décrit à travers la mise en œuvre d’un certain nombre de texte », a-t-il exprimé.

Les mesures prises par le gouvernement ont favorisé l’augmentation des capacités du pays à faire le diagnostic de prise en charge. « Au début nous n’avions qu’un seul laboratoire et les tests étaient envoyés à Bobo-Dioulasso pour être analysés mais aujourd’hui, nous avons plus de 26 laboratoires qui sont en mesure de faire le diagnostic », a noté le directeur du CORUS.

L’introduction des tests rapides  a également permis d’améliorer l’offre des soins.

Les stratégies employées par le gouvernement pour faire face à la pandémie ont occasionné la décentralisation de la prise en charge. « Au départ c’était uniquement Tengandogo qui était le site dédié pour la prise en charge à Ouagadougou. Aujourd’hui, tous les hôpitaux de Ouaga participent à la réponse. Tous les systèmes de santé sont impliqués », a précisé Brice Bicaba.

L’amélioration des capacités de réanimation à travers la commande de plus de 100 lits de réanimation est une des résultantes de la mise en œuvre des mesures gouvernementales.

Le renforcement de capacités des agents de santé est à inscrire au compte de la mise en œuvre des mesures gouvernementales. « Au début, les agents ne connaissaient pas bien la maladie « plus de 7000 agents ont été formés sur la covid si bien que la prise en charge est beaucoup plus adéquate », a laissé entendre Brice Bicaba.

Grâce à la mobilisation populaire et au coronathon ,il y a la construction de 3 centres en charge des maladies hautement contagieux .

Au cours de point de presse, Brice Bicaba a confié que le vaccin contre le coronavirus sera bientôt introduit au Burkina Faso.

« Nous sommes en train de préparer le pays pour l’introduction du vaccin », a-t-il déclaré.

Avant l’opérationnalisation de la vaccination une enquête sera faite pour recueillir les avis de la population sur cette initiative.   « Nous sommes en train de préparer une enquête de perception sur l’acceptabilité du vaccin, ce qui va nous permettre d’ajuster nos stratégies le moment venu », a ajouté Brice Bicaba.

Le point de presse a été l’occasion pour le directeur du CORUS d’interpeller la population à toujours observer les mesures barrières pour faire barrage à la propagation de la pandémie.

Depuis le début de la pandémie à ce jour, le Burkina Faso a enregistré 11 914 cas et 142 décès.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !