Coronavirus : Aucun cas n’a été détecté au Burkina

400

Le ministre de la santé a animé une conférence de presse sur la réponse sanitaire du Burkina Faso face au risque de propagation de l’épidémie du nouveau cas de Coronavirus dans notre pays. Les investigations des experts ont été négatives.

Le cas suspect d’un jeune homme qui serait infecté du coronavirus s’est révélé négatif. C’est ce qu’à laisser entendre la Ministre en charge de la santé au cours de cette conférence de presse. Il s’agit plutôt d’un jeune homme asthmatique connu avec notion de toux évoluant depuis 8 mois. Il vient d’une localité de l’extrême Nord de la République populaire de Chine où aucun cas de coronavirus n’a été détecté, a confié Claudine Lougué.

Elle a précisé qu’à son arrivée à Ouagadougou, des consignes d’auto confinement lui ont été données par l’Ambassade de Chine. C’est suite à la persistance de la toux, à l’apparition d’une gêne respiratoire et d’une fièvre, qu’il a sollicité une consultation avec une radiographie à la délégation médicale chinoise.

Lire aussi:CORONAVIRUS : Les directives du ministère de la santé

Face à cette situation, l’équipe médicale a donné l’alerte d’un cas suspect de coronavirus. C’est ainsi qu’à la date du 05 février 2020, le ministère de la santé a été informé par la représentation diplomatique chinoise d’un cas suspect d’infection due au nouveau coronavirus. Depuis lors, le sujet suspect a été isolé au Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo où il est pris en charge.

Les investigations de laboratoire par des experts venus de l’institut pasteur de Dakar ont été négatives pour le nouveau coronavirus.

Lire aussi:Coronavirus: inquiétante propagation hors de la Chine

A ce jour, il est quotidiennement suivi par une équipe médicale et est en très bon état de santé sans aucun signe spécifique de la maladie, a rassuré la Ministre.

Claudine Lougué a par ailleurs indiqué que depuis l’apparition de cette maladie, le ministère de la santé avec l’appui des partenaires techniques et financiers a mené plusieurs actions afin de réduire ses effets. Ces actions sont entre autres : la mise en place d’équipes médicales spécialisées dans la prise en charge d’éventuels cas ; la mise en quarantaine au CHU Tengandogo des colocataires du sujet suspect ; l’acheminement au laboratoire national de référence grippe des échantillons pour une analyse biologique et le suivi quotidien du cas suspect et de personnes ayant été en contact étroit avec lui.

Le Gouvernement voudrait rassurer la population que les mesures entreprises sont toujours de mise, pour réduire le risque d’importation et de propagation de la maladie due au Coronavirus, a conclu la ministre Claudine Lougué.

 

Laissez votre commentaire ici !