L’association Yiriwa , Femmes  Leaders a célébré en différé  la journée internationale de la femme ce samedi 16 mars 2019 à Ouagadougou à travers une conférence sous le thème : « le rôle de la femme dans la gestion des crises sociales ».

Initiée par l’association Yiriwa, Femmes Leaders, cette conférence a réuni des femmes des issues de près de 8 associations féminines. Parées de leur tenue du 8 mars, les femmes se sont fortement mobilisées pour réfléchir sur leur rôle dans la gestion des crises.

Selon Mariam COULIBALY/OUATTARA, présidente de l’association Yiriwa, femmes leaders, cette conférence est l’occasion d’interpeller les femmes à apporter leur pierre au maintien de la paix et la cohésion sociale.  « Nous avons jugé bon d’être actrices parce que nous sommes doublement concernées car ceux qui attaquent et ceux qui sont attaqués sont les enfants, les maris et les frères des femmes. La femme ne peut pas rester assise et voir sa progéniture s’auto détruire, il faut que l’on prenne ce problème à bras le corps et voir dans quelle mesure nous femmes, pouvons contribuer à apaiser les tensions sociales », a déclaré Mariam Coulibaly.

Mariam COULIBALY a par ailleurs indiqué que cette conférence permettra aux femmes de prendre conscience de ce rôle capital qu’elles jouent dans l’éducation des enfants qui pourrait faire de ces derniers, des acteurs de la paix et non des extrémistes violents.

Dans le développement du thème, la conférencière Annonciata OUMSAORE/THIOMBIANO a exhorté les femmes à s’impliquer davantage dans l’éducation de leurs enfants en leur inculquant de bonnes valeurs. Elle a signifié que la femme doit avoir un langage positif, un langage non violent avec son enfant dès le bas âge car l’enfant aime toujours se référer aux propos de sa mère. «La mère doit veiller aux mots qu’il apprend à l’enfant et les valeurs qu’elle lui inculque car un enfant  agit le plus souvent en fonction de ce qu’il a reçu comme éducation », a conclu Annonciata OUMSAORE .

La conférencière Annonciata OUMSAORE/THIOMBIANO

L’association Yiriwa , Femmes  leaders a vu le jour en 2016 et œuvre à la promotion socio-professionnelle de la femme burkinabè. Cette conférence marque la 3ème conférence qu’elle a organisée depuis sa création. A l’issue de ladite conférence, il est également prévu des activités sportives pour permettre aux femmes de se maintenir en forme.

Laissez votre commentaire ici !