Contraception : la méthode naturelle du calendrier

2332

La méthode du calendrier est l’une des méthodes naturelles qui existe et que certaines femmes choisissent comme contraception. Découvrons cette méthode avec Rasmata Zongo/Kaboré, chargée du marketing social à Marie Stopes international.


Les méthodes naturelles visent à identifier la période de l’ovulation de manière à éviter d’avoir des rapports sexuels fécondants dans le laps de temps.
La méthode du calendrier permet de déterminer la période de fertilité (l’intervalle pendant lequel la fécondation d’un ovule est possible). La grossesse est évitée en s’abstenant des rapports sexuels ou en utilisant une autre méthode contraceptive durant cette période. Elle consiste à compter le nombre de jours de cycle à partir du premier jour des règles. A l’issue de trois mois, la femme doit être en mesure de savoir combien de jours de cycle elle a. Elle doit savoir que la fécondation a eu lieu deux semaines après l’ovulation. Mais c’est plus intéressant si la femme connaît exactement combien de jours de cycle elle fait (21jours, 28 jours, 30 jours, etc.).

En évitant tout rapport sexuel pendant la période de fertilité (environ 10 à 17 jours indépendamment de la longueur du cycle), la femme prévient une éventuelle grossesse.
Contre-indication
Dès que la femme opte pour la méthode du calendrier, elle doit prendre note de la durée de chaque cycle menstruel pour une période de six à douze mois. Elle ne doit pas utiliser de contraception hormonale (pilule, injectable, implant, etc.) pendant cette période.

Une efficacité à 95% pour un cycle régulier

La méthode du calendrier est efficace à 95%, selon les experts si la femme sait bien calculer son cycle. Elle est plus efficace pour celles dont le cycle menstruel est très régulier. La durée d’un cycle menstruel varie d’une personne à une autre et d’un cycle à un autre. Avoir un cycle régulier veut dire qu’on est capable de prévoir avec assurance la date de ses prochaines règles.

La méthode de calendrier exige plusieurs mois d’observation du cycle menstruel avant de pouvoir être appliquée. Le cycle devant être régulier, cette méthode n’est donc pas utilisable par toutes les femmes. Certains éléments tels que le stress, le surmenage, la maladie, peuvent affecter la durée du cycle. Elle n’est pas recommandée pendant les premiers mois suivant un accouchement, pendant l’allaitement, après une fausse couche, à l’approche de la ménopause, après l’arrêt de contraception hormonale.
La méthode du calendrier est aussi appelée méthode Ogino, méthode Ogino Knauss.

Assétou Maïga

Publicités

Laissez votre commentaire ici !