Une nomination a fortement marqué le traditionnel conseil des ministres de ce jour, 27 septembre. Il s’agit de celle  de Saran Sérémé qui est nommée médiateur du Faso. Elle remplace à ce poste Alima Déborah Traoré.

« La dame aux spatules », Saran Sérémé, on se souvient qu’ elle  a été l’une des organisatrices de la marche des femmes à Ouagadougou  organisé le 27 octobre 2014  pour dire non à la modification de l’article 37.

Cette marche a été suivie d’autres manifestations qui ont abouti à la chute du régime de Blaise Compaoré. Candidate malheureuse aux élections présidentielles de 2015, Saran Sérémé  obtient 1,73% des voix au compte de son parti, le PDC.

Aux dernières législatives, son parti obtient zéro député à l’assemblée nationale. Absente depuis un certain moment sur la scène politique, cette nomination est un rebondissement politique pour « l’amazone du Sourou ».

Laissez votre commentaire ici !