Concours de reportage humanitaire du CICR : Queen Mafa remporte le 2èm prix

281

La mission de Ouagadougou du Comité International de la Croix-Rouge a procédé à la proclamation des résultats du concours national de reportage humanitaire. La cérémonie de remise prix aux lauréats s’est déroulée ce vendredi 29 novembre 2019 à Ouagadougou.

Lancé en juin 2019, les lauréats du concours national de reportage humanitaire sont désormais connus. Ce concours s’adressait à deux catégories de médias : la presse écrite /en ligne (reportage, interview, enquête) et la radio (magazine, table-ronde, interview). Au total dix-sept (17) œuvres ont été reçues par le CICR. Il s’est agi pour les journalistes de présenter des productions en rapport avec le thème retenu : « Prévenir/alléger les souffrances des personnes déplacées internes du fait des violences ».

L’œuvre « Déplacés internes au Burkina Faso : les gens sont dans leur confort à Ouaga, ils ne savent pas qu’autour ça chauffe » de Faridah Dicko a été recompensée

Au terme du concours, les deux meilleures œuvres de chaque catégorie ont été primées. Dans la catégorie radio, le premier prix a été remporté par le grand reportage sur le vivre ensemble au Burkina du journaliste de la RTB Radio, Gaétan Segueda avec une moyenne de 14,83/20. Boureima Ouédraogo, de la radio « la voie du paysan » de Ouahigouya, avec une moyenne de 14,33/20, est reparti avec le 2èm prix pour son magazine sur la prise en charge des personnes déplacées et des demandeurs d’asile.

Dans la catégorie presse écrite/ en ligne, le grand vainqueur est Cheick Hamed Sawadogo du journal Lefaso.net avec une moyenne de 16,5/20 pour son œuvre « Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité ».

Le magazine Queen Mafa s’est hissé sur la 2ème place du podium avec une moyenne de 16/20 pour l’œuvre « Déplacés internes au Burkina Faso : les gens sont dans leur confort à Ouaga, ils ne savent pas qu’autour ça chauffe » de Faridah Dicko. Le jury a salué la qualité des différentes œuvres.

Le jury a apprécié la qualité des ouvres présentées

Deux prix spéciaux ont été décernés à Abdel Aziz Nabaloum du journal Sidwaya pour son œuvre « Déplacés internes dans le Centre-Nord : Chemin de croix pour la survie » et à Michel Ilboudo de média Carrefour africain pour son œuvre « attaques terroristes au nord du Burkina : la psychose des réfugiés de Barsalogho ».

Initiée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le concours national du reportage humanitaire est destiné à susciter l’intérêt des journalistes pour les questions humanitaires. Il récompense les meilleures productions radiophoniques et celles de la presse écrite/en ligne des journalistes du Burkina Faso.

Laissez votre commentaire ici !