Concours de lecture et d’écriture : « Les filles ont fait tomber les garçons »

247


La mairie de Ouagadougou a organisé un concours réunissant les meilleurs élèves du primaire en lecture et en écriture des douze arrondissements de la commune. Les résultats de ce concours ont été livré le mercredi 23 mai 2019, au cours d’une cérémonie organisée à cet effet. Les filles ont remporté tous les prix en compétition.

« La voleuse de souris » ! C’est la lecture de ce texte qui a valu à Josephia Yaméogo de l’arrondissement 5, d’obtenir le premier prix dans sa catégorie, lors du concours de lecture et d’écriture organisé par la commune de Ouagadougou. Syvane Kéré a également remporté le premier prix en écriture. Elles sont toutes les deux reparties avec des lots en nature et en espèces. Une somme de 15 000 F CFA, un dictionnaire, une formation en informatique de deux semaines, un abonnement d’un an à une bibliothèque.

Selon Syvane Kéré, cette victoire, est la résultante d’une préparation assidue de sa part. « Les maitres m’ont donné des exercices à faire. A la maison également je lisais et j’écrivais beaucoup », a-t-elle indiqué.

En plus d’elles, quatre autres filles ont occupé la deuxième et la troisième place tant en écriture qu’en lecture, s’adjugeant ainsi tous les six prix en compétition. Une situation qui n’a pas manqué de ravir la quatrième adjointe au maire de  Ouagadougou, Mme Kaboré. « Les filles ont fait tomber les garçons. Elles ont beaucoup travaillé, je pense que cela pourrait les aider à aller de l’avant », s’est-elle réjouit. Et de rassurer que la commune entend mener des actions pour accompagner ces filles.

 Le parrain de la cérémonie, Thierry Millogo, a lui aussi témoigné de sa volonté de soutenir ses filleules. « Je souhaite que cela soit un premier pas pour elles dans le monde de l’écrit, parce que si tu veux devenir écrivain il faut beaucoup écrire. On a donné à ces enfants des bases pour l’écriture, il est important qu’on puisse les accompagner pour qu’ils continuent à écrire », a-t-il affirmé. Il a aussi adressé des encouragements à l’endroit des enfants ayant pris part au concours mais qui n’ont pas été lauréats : « vous n’avez pas perdu car étant déjà ici, vous faites partie des meilleurs ».

Ce concours a opposé les soixante-douze (72) meilleurs élèves en lecture et en écriture de la ville de Ouagadougou, soit 3 élèves par arrondissement.  Ils ont tous eu droit à une attestation et à des fournitures scolaires.   

 

 

Laissez votre commentaire ici !