Cité Expertis: une opération de salubrité pour célébrer le 11 décembre

Les habitants de la cité Expertis sise à Nioko2 ont célébré la fête nationale au moyen d’une opération de salubrité. Dans la matinée de ce lundi 11 décembre 2017, femmes et hommes sont sortis nombreux pour assainir leur cadre de vie.

Si du côté de Gaoua, c’est par un grand défilé qu’a été commémoré le 11 décembre, les locataires de la cité Expertis de Nioko2, eux ont célébré la fête d’un autre ton. Dès 6 heures du matin, le crieur public au moyen de son sifflet a sonné le rassemblement. Quelques minutes après, les habitants étaient prêts pour l’opération de salubrité, avec des Pioches, dabas, haches,  râteaux ou balais.


Cette idée originale de Vincent Zoundi, médecin et résident de la cité est partie du simple constat que les immondices sont une réalité dans les alentours. C’est pourquoi, « cette journée de salubrité a été organisée dans l’objectif de rassembler encore les résidents de la cité, dans le souci de mener une vie communautaire et de répondre à ce devoir d’assainir notre cadre de vie », a-t-il lancé. Une idée qui a connu une approbation générale des membres de l’association des résidents et résidentes de la cité. Le 11 décembre étant alors un jour férié et symbolique de surcroît pour notre pays, vient comme une aubaine pour instituer cette sensibilisation à la salubrité selon les initiateurs. C’est avant tout un geste que Vincent Zoundi qualifie de patriotique et qui reflète une vie de citoyenneté.

Christophe Ouédraogo, Président de l’association des résidents et résidentes de la cité

Le président de l’association, Christophe Ouédraogo pour sa part, a apprécié à plus d’un titre l’adhésion des résidents : « aujourd’hui c’est la fête de l’indépendance et vu que tout le monde ne peut pas se déplacer pour Gaoua, nous membres de l’association avons trouvé une manière de nous retrouver à travers cette journée de salubrité et célébrer ainsi cette fête », a-t-il indiqué.

Jean Claude Dioma, ancien ministre de la Culture

Jean Claude Dioma, ancien ministre de la culture, un participant à cette opération de salubrité apprécie l’initiative. « Cette journée nous rappelle les bons vieux temps de la journée de salubrité que beaucoup de jeunes n’ont pas connu », a-t-il affirmé.

Les femmes en action


Plus que conscientes du bien-être et de la sécurité de leurs enfants, les femmes ont adhéré pleinement à cette opération de salubrité en se hissant même au-devant de la scène.

« Nous sommes sorties pour rendre plus salubre notre cité parce qu’on a remarqué que les déchets ménagers se font de plus en plus sentir et pour réduire le risque au maximum avec les reptiles, pour nos enfants surtout. », nous confie Jacqueline Sakandé/Sanon.

Patricia Nagalo traduit aussi toute sa joie de participer à cette action d’assainissement. « L’hygiène de notre cité est la responsabilité de tous et c’est pour cela que nous sommes mobilisés depuis 6h pour nettoyer les artères de notre cité »

Partant du fait que plusieurs ethnies habitent la cité Expertise, chacune avec une culture qui lui est propre, il ne manquait plus que ce geste patriotique et l’acquittement de ce devoir de citoyenneté pour célébrer en parallèle cette fête de Gaoua.

Assétou Maïga

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !