Cinq conseils pour mettre fin à votre célibat !

225

Ça fait un certain temps maintenant que je donne des conseils en matière de relations amoureuses. Et la question que j’ai entendu le plus souvent, c’est certainement « pourquoi je suis célibataire ? ». Voilà pourquoi !


En fonction de votre situation, il y a différentes réponses possibles. Mais, généralement, rester célibataire c’est surtout une question de mauvais timing et de manque de
chance.

Ceci dit, il y a certaines choses qui sont en votre pouvoir pour changer la donne et cesser de vous enfermer des jours entiers en vous demandant : « mais pourquoi je suis célibataire ? Qu’est-ce qui cloche chez moi ? » (Ne me dites pas que c’est pas vrai, je l’ai déjà fait.)

1. Aérez-vous !

N’allez pas le lui répéter, mais Candice est sûrement la fille la plus charmante que je connaisse. Elle est plutôt bien faite et sensuelle à 1000%. Mais vous ne la verrez jamais avec un mec (enfin, pas depuis au moins 2 ans). Pourquoi ? Parce qu’après chaque journée de boulot, elle rentre chez elle, mange devant la télé et… s’endort. Ce qui ne poserait aucun problème à personne si elle était heureuse. Mais elle ne l’est pas et ne cesse de dire
à qui veut l’entendre qu’elle rêve d’avoir un copain.

Malheureusement, elle vit, comme certaines femmes, dans l’illusion que si l’amour doit lui tomber dessus, il la trouvera tout seul. FAUX !

Les chances de rencontrer un homme et de trouver l’amour sont quand même plus élevées quand on franchit la porte de chez soi… Alors, sortez !

2. Et vos amis ?

Contrairement à Candice (vous savez, celle qui s’endort devant sa télé), Sarah passe sa vie en boîte. Mais quand elle sort, elle est toujours accompagnée de sa bande de
copines ou de son meilleur ami homo. Vous pensez vraiment que c’est facile pour un homme
d’approcher une fille aussi bien entourée que la Reine d’Angleterre ? Non, un mec qui a un peu de dignité craint les râteaux en public.

Alors essayez de limiter le nombre d’amis qui vous accompagnent en boîte. Deux, c’est l’idéal. Comme ça ils auront quelqu’un à qui parler quand vous danserez fougueusement avec votre futur Jules. N’oubliez pas que les hommes ne vous approcheront
que s’ils sentent que vous avez envie de l’être.
N’oubliez pas non plus que le moment fatidique en séduction est la rencontre ! Pour séduire un homme à coup sûr, il faut réussir la première impression .

Un homme sait très rapidement si vous allez l’intéresser, à vous donc de maîtriser le moment de la rencontre, voire de la provoquer.

3. La timidité n’est pas une excuse valable

Je sais bien que la timidité est un fardeau relativement lourd à porter. À vrai dire, j’en ai été victime pendant un certain temps. Où est-ce que ça m’a menée ? Chez l’épicier un dimanche soir, désespérément seule, pour acheter un stock de chips. Pas vraiment transcendant,
pas vrai ?

Croyez-moi, le plus grand des risques c’est de ne pas en prendre. Évidemment, je ne vous demande pas de vous précipiter toutes griffes dehors sur le premier homme venu pour onduler contre lui.

Non, juste de commencer doucement. Par exemple en souriant à ce type super mignon qui  prend l’ascenseur avec vous presque tous les matins. Commencez par de petites victoires et vous serez bientôt prête à demander son numéro au serveur sans bégayer.

4. Ne tombez pas dans le piège du « Il doit m’aimer pour ma personnalité »

 

Aussi époustouflante que soit votre beauté intérieure, si celle-ci est bien camouflée à l’intérieur d’un sweat orange délavé trop grand, votre futur Jules risque de
passer à côté.

Je ne dis pas qu’il faut être un top model pour sortir de son célibat . Mais si une jupe bien ajustée, une coupe sympa et un maquillage discret peuvent mettre toutes les chances de votre côté, pourquoi pas ?

Parce que je suis navrée de vous l’apprendre, tant que vous n’êtes pas une soeur Kardashian, il y a peu de chances pour que vous réussissiez à lancer la mode du
sweat orange délavé 😉

5. Être sage ? Vous avez tout le temps pour ça. Mais après !

Désolée d’être aussi directe mais… la « sagesse », c’est dépassé et c’est chiant. Vraiment.

Oubliez tous les préceptes aussi « raisonnables » qu’ennuyeux : « ne pas mélanger job et sentiments », « attendre qu’il fasse le premier pas », « ne pas coucher avec un homme avant le seizième rendez-vous » …

La vie est trop courte pour refuser les avances d’un collègue sympa (et canon), pour attendre qu’un homme timide ose trouver le courage de vous aborder ou pour faire mariner un mec ultra-sexy jusqu’au dix-septième rendez-vous. La clef de votre destin est entre vos mains, ne l’oubliez jamais !

Eva

Laissez votre commentaire ici !