Les épreuves du Certificat d’études primaire (CEP) ont débuté ce mardi 11 juin 2019 au Burkina Faso. C’est au total 223.529 filles qui vont à la conquête du premier diplôme scolaire cette année.

Sur 419.260 candidats dont 195.731 garcons, la session 2019 du CEP a débuté sans incident majeur. Malgré le contexte sécuritaire qui à occasionné la fermeture de beaucoup d’écoles notament au Nord , à l’Est et au Sahel, on enregistre 29751 candidats en plus par rapport à la session de 2018 avec un taux d’accroissement de 7,6%. C’est seulement daans la région de l’Est qu’on enregistre une baisse de 1031 candidats par rapport au nombre d’incrits de la région en 2018. L’examen a été annulé à Gasseliki dans le Nord et une soixantaine de candidats de ce village seront obligés de prendre part à l’examen spécial qui sera organisé au profit des candidats des zones touchées par l’insécurité.

Pour cette session de 2019, les candidats sont répartis dans 1907 centres d’examens et 8781 salles de composition. Les épreuves seront administrées du 11 au 13 juin et les corrections se dérouleront du 17 au 20 juin. Chaque candidat devra connaitre son sort entre les 20 et 21 juin 2019. En rappel, le taux de succès à la session de 2018 était de 64,82%.

N.B: les chiffres sont de la DCPM/MENAPLN

                                                                                  Davy Yameogo

Laissez votre commentaire ici !