Le Premier ministre, Christophe Marie Joseph DABIRE, a participé dans la matinée du 11 avril, à la montée du drapeau dans l’enceinte du Lycée Philippe Zinda KABORE de Ouagadougou. Ce salut aux couleurs s’inscrit dans le cadre de la commémoration du centenaire de la création de la colonie de la Haute Volta, actuelle Burkina Faso.

Cette journée du 11 avril 2019 a particulièrement débuté pour les élèves du Lycée Philippe Zinda KABORE de Ouagadougou. En effet, l’établissement a accueilli en son sein des lycéens « spéciaux » de la trame du Premier ministre, Christophe Marie Joseph DABIRE, des membres du Gouvernement et d’une délégation de l’Assemblée Nationale.

Le Premier ministre du Burkina Faso, Christophe DABIRE : « nous devons nous donner la main pour construire ce pays. »

Le PM y a assisté à la montée des couleurs pour, a t-il affirmé, montrer à la jeunesse que le Burkina Faso doit son existence au combat mené par les anciens et par conséquent qu’elle se doit « de puiser dans cette histoire les éléments devant conforter la définition de son avenir ».

Par cet acte qui se veut symbolique, « lycéen d’un jour », le Premier ministre a voulu de plus communier avec cette jeunesse, qu’il considère comme «la relève ». « Nous avons chanté le Ditanyè (Ndlr :hymne national du Burkina Faso) pour montrer la communion qui doit exister entre les ainés et la jeunesse de ce pays ». Et de poursuivre, « nous devons nous donner la main pour construire ce pays et faire revivre les valeurs cardinales qui doivent guider toutes notre action à travers sa construction et son développement ».

Les élèves du Lycée Philippe Zinda Kaboré ont entonné en chœur l’hymne national du Burkina

D’où cette exhortation formulée à l’endroit des élèves présents, à redoubler d’ardeur au travail et à plus de civisme pour défendre les couleurs nationales. Par ailleurs, Christophe Marie DABIRE a justifié le choix du Zinda par le fait que l’établissement a été à l’origine de l’éclosion de plusieurs cadres. Un choix positivement apprécié par les pensionnaires dudit établissement dont l’élève en classe de 3eme, Abdoul Latif OUEDRAOGO. Ce dernier considère la visite du Chef du gouvernement comme un signe d’encouragement, et constitue selon lui la preuve du sérieux qui prévaut dans l’action des autorités pour un meilleur devenir de la jeunesse.

L’élève de la seconde C, Benatou COMPAORE, l’une des élèves retenues pour monter le drapeau, a quant à elle été séduite par le message du PM. Elle entend bien relever le défi, et ce dans l’optique d’accéder plus tard elle aussi à un poste de responsabilité.

  Roseline SOMA 

                                                                                                      

 

Laissez votre commentaire ici !