Queen Mafa

Nous avons remarqué que beaucoup de femmes africaines notamment les jeunes dames ont de plus en plus du mal à attacher un foulard, symbole pourtant d’élégance et glamour dans la tradition africaine. Pour vous aider à un retour aux sources qui ne vous fera que du bien, Queen Mafa a fait une sélection de tutorial sur youtube que vous découvrirez au fur et à mesure.


Cette semaine l’honneur revient à la youtubeuse burkinabè, Sandrine Rouamba (Ebony Glam & Beauty )de nous montrer comment attaché son foulard à la Néfertiti. Regardez c’est tout simplement magnifique et Super Classe !

 

 

Nb : les tissus proviennent des merceries de la place notamment eurotex.

[youtube height="HEIGHT" width="WIDTH" align="left|right|none"]https://www.youtube.com/watch?v=XPE6mBw3rLU[/youtube]

Queen Mafa

 

Il est l’un des meilleurs couturiers de sa génération. Sebastian Bazemo alias Bazem’sé est en plein préparation d’un des événements majeurs de la mode au Burkina Faso : Folies de Mode.Un défilé qui annonce déjà de belles couleurs. Entre courses pour les préparatifs du défilé et la confection des tenues, le styliste a pourtant su se rendre disponible pour Queen Mafa. Lisez plutôt !

 

Queen Mafa : Bazem’sé est spécialiste de la couture féminine, pourquoi ce choix ?

Bazemsé : Disons que je me suis beaucoup plus investi pour les femmes, sinon je couds pour tout le monde. Les femmes cousent beaucoup plus de tenues que les hommes. Elles aiment toujours être coquettes. Alors, j’ai décidé de leur faire la part belle, sinon tout le monde peut venir chez Bazem’sé.

 Parlez- nous de votre dernière collection le « kôkô Donda »

Le kôkô, c’est un pagne artisanal originaire de la région des Hauts Bassins .Je l’avais déjà remarqué dans les villages. Ma mère m’avait fait savoir que ce pagne était plutôt marginalisé. On l’appelait d’ailleurs « Tié ti baraa la » (mon mari ne travaille pas en langue Dioula).

Alors moi, j’ai décidé de donner de la valeur, une autre image à ce pagne. C’est ainsi que j’ai travaillé avec une bobolaise pour lui donner d’autres motifs et des couleurs un peu plus gaies. Le pagne ayant son origine à kôkô, j’ai décidé de l’appeler (le kôkô Donda) qui veut dire l’entrée dans le premier quartier de Bobo, kôkô. L’objectif est de valoriser ce pagne, de faire en sorte qu’il soit accessible à qui veut le porter qu’on soit riche ou pauvre.

La reporter de Queen Mafa en pleine interwiew avec le styliste Bazemsé

 

 Vous semblez avoir un faible pour les tissus locaux, choix personnel ou celui de la clientèle ?

C’est un choix personnel. Il faut dire que c’est aux créateurs de montrer l’autre facette du Burkina Faso en proposant des produits locaux de son pays. Hors mis la pauvreté, la misère etc. le Burkina Faso à quelques choses à présenter au monde. Je veux toujours montrer une autre image du Burkina Faso. C’est ce qui explique mon choix aux tissus locaux.

 Quel regard portez-vous sur la mode au Burkina Faso ?

 Actuellement, il y a une grande amélioration coté mode au Burkina Faso. Les créateurs font des efforts dans ce sens. Aussi, je me réjouis du regain d’intérêt pour le Faso danfani, avec beaucoup plus des motifs et de couleurs. L’exemple au niveau du gouvernement ou les ministres s’habillent de plus en plus en Faso Danfani, est à saluer en ce sens que cela permet de valoriser ce pagne.

 En tant que styliste, que pensez-vous de la matière Faso danfani ?

Le tissu en tant que tel est bien mais je pense que l’on peut mieux faire. Il faudrait que l’on aille vers une usine de fabrication du pagne au Burkina Faso afin que tout le monde puisse le porter. Par exemple, le 8 mars passé le Faso danfani était à l’honneur mais tout le monde ne pouvait pas le porter puisse qu’il est cher. Le côté du Faso danfani que je n’aime pas c’est les tissus synthétiques que l’on met dessus qui me dérange un peu car cela ajoute beaucoup plus de chaleur aux tissus.

 "Folies de Modes" un événement majeur dans le paysage de la mode au Burkina Faso, comment est né le concept et quels sont ses objectifs ?

 En 2007, alors que je revenais du Cameroun ou j’avais eu le prix du jeune créateur, j’ai remarqué qu’au Burkina il n’avait pas assez de grands rendez-vous de la mode. Je participais aux festivals mais je voyais que les créateurs du Burkina Faso n’y participaient pas beaucoup. Alors j’ai décidé d’organiser un défilé pour faire connaitre les créateurs burkinabé que j’ai nommé Folies de Mode. Des couturiers burkinabés et ivoiriens y ont pris part. La soirée s’était bien passée dans une salle pleine à craquer. L’idée n’était pas de le pérenniser, mais finalement les gens ont aimé le concept et j’ai dû en faire un événement annuel.

"Folies de Modes", 2016, quelles seront les innovations  pour cette 8e édition?

Cette année, la grande innovation, c’est que la mode ira vers les populations. Car nous avons remarquéque beaucoup de personnes pensent que la mode est une affaire de personnes nanties. Il y’ aura donc en plus du défilé habituel lors de la soirée à la salle des banquets de Ouagadougou, un grand défilé au grand Rondpoint de la Patte d’Oie ou bien de créateurs vont participer. Parmi eux on peut citer Alphadi du Niger, Pathé’O , Greswalas du Togo , Angy Bell de la Code d’ivoire, Mariam Bokoum, du Mali, Saint pierre du Burundi, Olowou du Benin , koro deka et Francois 1er du Burkina Faso etc.

Nous allons mettre les petits plats dans les grands pour que cette 8e édition soit une des meilleures. Pour ma part, je présenterais une nouvelle collection dans le  kôkô Donda avec encore plus de couleurs et de motifs. Les créateurs présenteront également des tenues avec des matériaux africains, des tissus locaux de leur pays.

" Folies de Modes" 8e édition se passera sur 3 jours sous le thème, « la mode africaine et l’industrialisation ». Pourquoi ce thème ?

Ce thème se justifie dans un contexte ou en Afrique, nous avons la mode, mais nos dirigeants n’ont pas confiance en elle. Il faut que nos gouvernements nous aident à l’industrialisation de la mode africaine. Il faudra que l’on arrive à produire en masse dans nos pays. En Europe, les créateurs ont des industries et des actionnaires  pour mieux développer leur marque, mais ici nous sommes encore en retard.

 {loadmodule mod_facebooklike,Facebook Like}

Lala Dera Kaboré


Queen Mafa

Attention, geste beauté naturel à s’approprier d’urgence pour ne plus avoir à envier les cheveux brillants et la peau laiteuse des Nippones ! Riche en vitamines, en minéraux, en fer, en potassium, en zinc et en magnésium… L’eau de riz est une petite bombe dynamisante, adoucissante, apaisante et lustrante dont les beauty stars connectées ne peuvent plus se passer. On vous explique pourquoi.

C’ est l’une des plus vieilles astuces beauté des femmes asiatiques, mais elle revient en force sur les réseaux sociaux où les filles aiment partager des DIY faciles et qui fonctionnent. Le principe : rincer ses cheveux à l’eau de riz, plus ou moins chargée en amidon, permet de lustrer la fibre, de fortifier le cuir chevelu et même de dompter les frisottis.

« Les cuisinières asiatiques lavent toujours le riz plusieurs fois avec la même eau avant de le cuire. C’est cette eau qu’elles récupèrent pour faire leurs soins », nous apprend Julien Kaibeck, cosméticien et aromatologue à l’origine dela Slow Cosmétique. Pour un résultat encore plus prononcé, on peut aussi récupérer l’eau de cuisson qui sera alors encore plus chargée en nutriments. A savoir : l’eau de riz se conserve maximum six jours au réfrigérateur.

 

COMMENT RINCER SES CHEVEUX À L’EAU DE RIZ

En masque, l’eau de riz (et surtout l’amidon) dompte la fibre capillaire. Il suffit de la garder quelques minutes sur les longueurs puis de rincer pour obtenir une chevelure lisse comme si on avait eu recours à un soin à base de silicone.

En lotion tel un après-shampoing, l’eau de riz fortifie et lustre le cheveu. « En frictionnant les cheveux mouillés avec cette solution, cela referme les écailles et intensifie la brillance. C’est l’idéal pour les cheveux difficiles à discipliner ou à lisser », témoigne Julien.

Petit conseil : si l’on opte pour l’eau de rinçage du riz, mieux vaut choisir un riz bio. La solution obtenue sera moins lourde pour le cheveu, mais tout aussi riche en vitamines, en minéraux et en antioxydants.

L’EAU DE RIZ POUR LA PEAU

On connaît déjà bien la poudre de riz, l’un des gestes beauté les plus vieux qui soit. On l’adorait au temps des rois pour sa capacité à dissimuler les petites imperfections, à matifier la peau et surtout à protéger du soleil. Un geste simple, toujours d’actualité.

Dans l’eau de riz, la concentration en antioxydants et en inositol (molécule organique qui contribue à la régénération des cellules, NDLR) est encore plus grande. Une aubaine pour notre peau et notre lutte inlassable contre la perte en fermeté et le vieillissement prématuré de l’épiderme. En lotion ou en masque sur le visage, cette solution aqueuse apporte éclat et douceur à la peau. Elle possède également des vertus astringentes en resserrant les pores et affinant le grain de peau, hydratante et régénérante en stimulant les cellules.

Eau de cuisson

En lotion, elle embellit les cheveux :utilisez l’eau de cuisson du riz en après shampoing (à rincer). Gardez 3 à 4 minutes, rincez bien à l’eau tiède.

Masque = versez l’eau sur vos cheveux, massez délicatement cuir chevelu et pointes, laissez reposer 10 à 15 minutes, procédez à votre shampoing habituel (l'amidon a depuis toujours la réputation de lisser, fortifier et faire briller).

 

Eau de rinçage

Si vous trouvez que l'eau de cuisson du riz alourdit trop votre chevelure, vous pouvez utiliser de préférence, non l'eau de cuisson, mais l'eau de rinçage du riz.

Laisser tremper le riz 10 à 15 mn avant de le faire cuire, permet d'ailleurs de diminuer les problèmes de constipation provoqué parfois par la consommation de riz ; cela permet aussi de le faire cuire plus rapidement.

Faire tremper le riz, le malaxer entre les paumes des mains, et récupérer l'eau de trempage. Rincer ses cheveux après le shampoing avec l'eau de rinçage du riz.

En lotion sur le visage ou en masque 10 min : eau de rinçage pour peau douce et joli teint assurés !

Si vous avez une peau très sèche, vous pouvez utiliser l'eau de cuisson.

2 bols d'eau de cuisson du riz dans l’eau du bain aide à adoucir l’eau et la peau.

Vous savez  donc ce qu’il vous reste à faire : « Chéri(e), ce soir, on mange du riz ! »

Florence Bayala


Queen Mafa

 

Vous avez tout essayé (crème de beauté, astuces de grand-mères, séance au salon, ect..) mais votre visage reste toujours sans éclat. Vous avez l’impression d’avoir 10 ans de plus que votre âge. Maintenant, il est temps de procéder autrement. Voici ce que notre chroniqueuse, Kadi, vous conseille comme produit de beauté numéro un à pour être toujours belles sans dépenser un seul franc.


Aujourd’hui je vais parler du visage. Oui, le visage car tout le secret de la beauté se trouve à ce niveau. Il constitue la partie la plus visible de notre  corps. C’est l’endroit que les autres découvrent en premier lieu. Naturellement, c’est le premier atout de séduction mais pas seulement.


        

Voic Michelle Obama absolument ravissante avec un sourire ravageur

Voici ce que ça donne quand le sourire n'est pas au rendez-vous!

Le sourire réduit également le stress, rajeunit, soulage les douleurs physiques et prolonge l’expérience de vie. Mais ça, ce n’est pas moi kadi qui vous le dit. C’est le résultat d’une étude menée par des chercheurs du département psychologique de l'Université de Bern en Suisse qui le prouve.

En effet, ces chercheurs ont voulu connaître le lien entre les expressions faciales et le degré d'attraction dégagé. En demandant à des cobayes de choisir parmi deux photos celle de la personne la plus belle entre deux sujets plus ou moins souriants, ils ont découvert que le choix était souvent lié à l'intensité du sourire. Le fait de sourire pouvait même compenser l'absence de beauté d'un visage.

Toute chose que confirme Eliane Ouédraogo/Yaméogo, esthéticienne coiffeuse et cosmétologue. Pour elle, le sourire est le remède idéal pour avoir un beau visage. Alors mesdames souriez ! Vous seriez plus belles.

Par Kadi

Queen Mafa

Vous avez beau mettre de la crème, vos pieds sont toujours secs ? Ils accrochent quand vous enfilez vos chaussettes ou bas ? Voici les solutions qui marchent vraiment pour retrouver des pieds doux et jolis toute l’année !


Vous avez beau mettre de la crème, vos pieds sont toujours secs ? Ils accrochent quand vous enfilez vos chaussettes ou bas ? Voici les solutions qui marchent vraiment pour retrouver des pieds doux et jolis toute l’année !

La meilleure solution pour ne plus avoir les pieds secs ? L’hydratation ! Si cela peut sembler évident, elle est bien trop souvent négligée quand il s’agit de nos pieds.

En pratique :

– Choisissez une crème spécifique à cette zone du corps. « Les crèmes pour le corps ne sont pas, suffisantes. La peau du pied est bien plus épaisse afin de supporter le poids du corps. » Les pharmacies proposent des crèmes pour pieds secs très hydratantes mais c’est toujours mieux de confectionner vous-même votre crème.

La crème au beurre de karité est idéale pour hydrater les talons fendillés. Pour la réaliser, vous aurez besoin : 2 c. à s. de beurre de karité, 2 c. à s. d’huile d’amande douce, 1 c. à s. de beurre de cacao, et 1 c. à c. de miel.
A feu doux ou au bain-marie, réchauffez tous les ingrédients jusqu’à ce que le beurre de cacao fonde. Retirez du feu et remuez pendant environ 1 min. Puis laissez refroidir à température ambiante jusqu’à ce qu’elle s’opacifie légèrement. Versez la préparation dans un récipient et laissez reposer toute une nuit. A utiliser lorsque vos pieds réclament une hydratation intense.

Pendant le harmattan, portez toujours des chaussettes pour dormir.

Voir l’article Complet

Queen Mafa

Souvent on voie des gens,  femmes comme hommes qui ont les poiles des aisselles qui jaunissent . Cela ne veut pas forcement dire que ces personnes ne laves pas leur aisselle. Alors que faire ?


Souvent on voie des gens,  femmes comme hommes qui ont les poiles des aisselles qui jaunissent . Cela ne veut pas forcement dire que ces personnes ne laves pas leur aisselle. Alors que faire ?

Frotter  tout simplement les aisselles avec du citron et hop ! Les poiles retrouverons leur couleur habituelle, le noir. Vous pouvez aussi appliquez  du talc c’est-à-dire la poudre.

La solution à long terme  c’est d’avoir l’habitude  d’y appliquer de la crème hydratante. C’est-à-dire lorsque vous vous  pommader pensez aussi a en faire de même à vos aisselle cela les évitera de jaunir.

Queen Mafa

He oui! avec le Faso danfani  on peut confectionner de jolis  accessoires.Vous serez étonner des résultats en l’utilisant comme : serre tête (couronne), broche pour cheveux, boucle d’oreille, colliers, bracelet, bague, ceinture, chaussures, sac.


He oui! avec le Faso danfani  on peut confectionner de jolis  accessoires.Vous serez étonner des résultats en l’utilisant comme : serre tête (couronne), broche pour cheveux, boucle d’oreille, colliers, bracelet, bague, ceinture, chaussures, sac.

Comment les porter ?

La règle numéros 1: Ne jamais porter avec un ensemble cousu dans du pagne ou Faso danfani. Sinon ça va faire trop d’information. Ce que l’on peut faire c’est de porter avec une seule pièce d’un ensemble. Par exemple je peux porter l’accessoire (boucle d’oreille, sac, ou chaussure) soit avec la jupe, soit avec le haut, ou avec le pantalon. Ne faites Donc pas l’association ensemble, boucle d’oreille, sac, chaussures, bracelet. C’est fait trop bizarre,  pas chic. C’est un fashion faux pas.

Règle numéros 2 : Ne jamais porter plus de deux accessoires à la fois. Vous pouvez opter pour le sac et la chaussure, ou boucle d’oreille et bracelet etc

Règle numéro 3 : la tenue doit être dans une des couleurs de l’accessoire : par exemple si je porte un serre tête en pagne de couleurs rouge, jaune, et vert ma tenue doit être rouge ; soit jaune ou soit vert. Les seules couleurs passe partout sont le noir, le blanc ou le gris qui sont des couleurs neutres.

Quelques associations intéressantes :

  • sac-chaussures
  • serre-tête-boucle d’oreilles
  • bracelet-collier
  • ceinture –bracelet

Par Clémence Sanou/Tuina

Queen Mafa

La jupe paysanne, volante, ou évasée vous voyez ce que c’est ! La tendance, la particularité de cette jupe est qu’elle a une taille haute c’est à dire une  grosse ceinture incorporé à la jupe.


La jupe paysanne, volante, ou évasée vous voyez ce que c’est ! La tendance, la particularité de cette jupe est qu’elle a une taille haute c’est à dire une  grosse ceinture incorporé à la jupe.

Quelle forme peut la porter ?

Si vous avez des formes généreuses optez plutôt  pour une jupe volante sans plis ou fronces sinon elle va vous donner encore plus de volume et vous risquez de ressembler à un sac à patate ou à  une poupée. Et ça ce n’est pas chic !

Mais si vous êtes fines, mince qu’elle soit, volante, plissée ou froncés « à tcengué », tout peut vous convenir.Alors mes copines si vous n’avez pas la jupe paysanne taille haute filez vite la chercher car c’est « un must have» que l’on peut porter pour aller partout. Je dis bien partout. Tout est dans la manière de la porter.

Alors comment la portez ?

Si la taille est haute ce n’est pas pour la mettre sous le haut. Il faut se fourrer avec. Choisissez de préférence un haut  ton unique qui se marie avec la jupe. Le haut doit être fait dans des matières fluides comme la soie, la mousseline, le jersey. On dit communément  tissus tremblant.

Comment faire  avec la jupe  paysanne taille haute ?

D’abord il faut que la jupe couvre  les genoux par soucis de décence. Pour ce qui est du haut choisissez-le plutôt couvrant. Vous pourrez ensuite attacher un foulard du même pagne que la jupe ou assortie au haut.

Pour les chaussures choisissez les plutôt haute, compensés ou talons aiguille  c’est selon mais  Je préfère aiguille pour une touche d’élégance raffinée.

Maintenant version jeunes pour sortir la nuit.

Choisissez la jupe au-dessus des genoux pour ne pas dire courte dans la limite du raisonnable bien sûre. Vous pourrez mettre dans les cheveux un serre-tête fait avec le pagne de la jupe. En tous cas un accessoire fait avec le pagne de la jupe ça peut être un bracelet, un collier ou une boucle d’oreille. Attention ne mettez pas plus d’un accessoire pour ne pas que ça fasse déguisement.

Pour le haut prenez  une bretelle mince pourquoi pas. Coté chaussure choisissez les avec des talons  hauts : aiguille ou compensés.Vous pouvez aussi porter la jupe taille haute de façon décontractée. Dans ce cas ce sont les chaussures qui vont faire la différence. Choisissez-les sans talon de préférence avec des lanières pour son coté  tendance. Pas forcément besoins aussi d’accessoires.

Pour les fashions victimes, ce modèle, vous pourrez le coudre si ce n’est pas déjà le cas avec le pagne au motif Addis Abeba. Le motif Addis Abeba signe son grand retour  après avoir  été porté par  nos mamans. Comme on le dit la mode est un éternel recommencement !

Clémence Sanou/Tuina

Queen Mafa

Cette semaine je vous invite à vous mettre en mode Nappy. Oui je le sais les filles, le style Nappy on adore ! On adhère ! Mais le problème est que cette mode capillaire n’est pas donnée à toute. Je parle de la mode Nappy originelle où l’expression n’est donnée rien qu’aux cheveux crépus. Le souci est que primo tout le monde n’a pas les cheveux crépus, secundo il y a des textures de chevelure qui ne s’y prête pas car trop fines et peu fournie.


Cette semaine je vous invite à vous mettre en mode Nappy. Oui je le sais les filles, le style Nappy on adore ! On adhère ! Mais le problème est que cette mode capillaire n’est pas donnée à toute. Je parle de la mode Nappy originelle où l’expression n’est donnée rien qu’aux cheveux crépus. Le souci est que primo tout le monde n’a pas les cheveux crépus, secundo il y a des textures de chevelure qui ne s’y prête pas car trop fines et peu fournie.

Cependant, pas de panique! Le style nappy est fait pour toute «  les têtes »   En fait on va « tricher » un peu.  Rien de grave hein ? Pour cela il vous faudra  des mèches mais pas n’importe lesquelles. Je ne  vous apprends rien les chéries. Vous  savez que ce sont les mèches style « dread » qui sont  en vogue. Alors c’est ce qu’il vous vaut. Le truc est simple. Un peu de natte et de mèches et le tour est joué.

Pour la coiffure de la semaine  je vous propose un model « sidehair » Vous allez certainement dire : boof ! C’est du déjà vue. Mais ce n’est pas tant que ça.

La nouveauté est le style de tresse de la mèche qui constitue ce qu’on pourrait appeler « nid d’oiseaux » qui est sur le côté droit de la tête.

Pour l’obtenir, prenez les mèches style « dread », fixer les sur une tranche de cheveux puis prenez ensuite une mèche aux textures  lisses  et enroulez la  sur la mèche que vous avez fixée. Bref Les coiffeuses sauront nettement quoi faire de ses deux types de mèches. Pour ce qui est des nattes pas besoin d’explication.

La finition effet « nid d’oiseaux » : pour l’obtenir faites des nattes  avec trois tresses. Puis emmêler   les selon votre inspiration. Pas besoin de trop d’effort. Jouer toutsimplement avec les tresses. Tordez- les, pliez- les. Bref faites ce que vous en voulez.

Qui peut la faire : il n y a pas d’âge pour porter cette coiffure

Comment la porter : vous pouvez Y ajouter un accessoire à cette coiffure tel  un foulard pour un look « royal » un look à la « réal african woman » pour cela nouer votre foulard de sortes à montrer la partie  « nid d’oiseaux » ce look vous pouvez le porter avec un pantalon, une robe, une jupe bref des coupe occidentales  quoi.

Voilà !  J’espère que vous allez adopter ce look.  Bye

Clém’S T

NB : Modèle réalisé par Nado Coiffure à pissy.