Lifestyle

«Les onze lois de la réussite» ou le pouvoir de changer...

Coach, entrepreneur, enseignant en motivation, Anthony Robbins a acquis une notoriété  internationale dans le domaine du développement personnel. Dans son livre, «Les onze lois de la réussite», il dévoile au lecteur des techniques de transformation intérieure  pour optimiser ses performances.


Coach, entrepreneur, enseignant en motivation, Anthony Robbins a acquis une notoriété  internationale dans le domaine du développement personnel. Dans son livre, «Les onze lois de la réussite», il dévoile au lecteur des techniques de transformation intérieure  pour optimiser ses performances.

«Que se passerait-il si vous appreniez à mettre en pratique quelques techniques simples pour vous sentir plus heureux ou pour améliorer votre situation dans presque tous les domaines? C’est à cette interrogation que répond l’ouvrage «Les onze lois de la réussite», d’Anthony Robbins, expert mondialement connu en développement personnel. Dans l’introduction de son livre, l’auteur déroule donc d’emblée le fil d’Ariane de l’œuvre : «J’ai écrit ce livre parce que je veux que vous sachiez que l’on pense à vous. Je veux que vous sachiez que, même si vos propres difficultés vous paraissent insurmontables, vous pouvez réellement changer le cours de votre vie. Vous pouvez réaliser vos anciens rêves». (p.20). Aux sceptiques, le célèbre auteur de «Pouvoir illimité» offre tout au long de son livre des techniques de transformation puissantes. Le lecteur y découvrira des outils essentiels qui montrent comment changer de vie en puisant dans sa force intérieure et en modifiant ses programmations cérébrales. Anthony Robbins est formel : «Nous possédons le pouvoir de changer tout ce que nous désirons. Nous pouvons éveiller ce pouvoir et réaliser nos rêves, dès aujourd’hui. Ce livre vous fournira quelques outils simples pour effectuer ces changements spectaculaires» (p.24). Ces «outils», le lecteur les trouvera à travers onze leçons riches en anecdotes et d’exemples de réussite personnelle. Première leçon : «Vous vous sentez dépassé par les événements…comment renverser la situation ?». Ici est mise en lumière la persévérance de Thomas Edison (l’inventeur de l’ampoule électrique), du Colonel Sanders (et safameuse recette de poulet) et de Walt Disney. Ces personnes, nous apprend l’auteur, ont échoué à maintes reprises dans la réalisation de leurs rêves. Mais elles n’ont jamais abandonné. Combien de gens à votre avis auraient accepté de se faire dire non 1009 fois – pendant deux ans- sans abandonner la partie ? Très peu. Voilà pourquoi, il n’existe qu’un seul et unique colonel Sanders». (p.32).

Nos décisions influent sur notre destin

Pour A. Robbins, le message est simple : une persévérance de tous les instants permet d’obtenir ce  que l’on désire, si l’on sait faire preuve de souplesse face aux obstacles ; mais pour cela, il faut cesser de croire que certains problèmes sont insolubles. D’où la deuxième leçon : «L’échec n’existe pas». En fait, résume le coach Robbins, ce n’est pas parce que le destin nous refuse quelque chose à un certain moment du temps qu’il faut considérer ce refus comme définitif. «L’échec n’existe pas, et si vous tentez, quelque chose sans succès, mais que, ce faisant, vous en tirez une leçon dont vous saurez profiter à l’avenir, c’est alors que vous aurez vraiment réussi». (p.37). Toutefois, fait-il remarquer à la troisième leçon («Apprenez à décider et plus rien ne saura vous arrêter»), il faut aussi prendre conscience du fait que tous les actes de l’homme découlent des décisions que prend celui-ci : pouvoir décider, c’est pouvoir changer. Telle pourrait être résumée la vie de Soichiro Honda, le fondateur de la société Honda, qui fabrique des automobiles et des motocyclettes. «M. Honda ne se laissa jamais arrêter par les tragédies, les problèmes ou les défis. En fait, il décida souvent de considérer les plus grands obstacles comme de simples étapes à franchir dans la course devant le mener à la victoire finale» (p.39). En fin de  compte, révèle Robbins au lecteur, ce sont nos décisions et non pas les circonstances qui influent sur notre destin. Le vocabulaire du succès, la force des croyances, comment matérialiser ses objectifs, découvrir ses ressources cachées, etc., sont les secrets qu’apprendra le lecteur dans les huit dernières leçons du livre. Dans son ouvrage, «Les onze lois de la réussite», Anthony Robbins ne verse pas dans le sophisme. Avec simplicité, efficacité et une kyrielle d’exemples à l’appui, il simplifie à merveille un condensé d’années de recherche sur le potentiel humain : «Un guide simple et pratique pour vous aider à prendre le contrôle de votre vie». A lire et à méditer.

Aubin W. NANA

nanaubin@yahoo.fr

Anthony Robbins, Les onze lois de la réussite, Editions J’ai Lu, 125 pages.

Comment faire entrer la lumière dans sa maison?

Le blanc est la couleur préférée des intérieurs (des murs en particulier) en quête de clarté puisqu’elle réfléchit la lumière comme aucune autre ! Toutefois, il ne faut pas en abuser. Pour cela, nuancez-le et teintez-le de couleurs chaudes, plus ou moins claires selon vos goûts. Sachez que les peintures laquées ou satinée (peinture à huile plus populaire au Burkina) ont un rôle de réflecteur de lumière indiscutable.


Le blanc est la couleur préférée des intérieurs (des murs en particulier) en quête de clarté puisqu’elle réfléchit la lumière comme aucune autre ! Toutefois, il ne faut pas en abuser. Pour cela, nuancez-le et teintez-le de couleurs chaudes, plus ou moins claires selon vos goûts. Sachez que les peintures laquées ou satinée (peinture à huile plus populaire au Burkina) ont un rôle de réflecteur de lumière indiscutable.

Ne pas oublier les sols !
Surtout éviter les tapis trop colorés, optez pour du carrelage.

Des miroirs
Placez un grand miroir près des fenêtres afin qu’il renvoie et diffuse la lumière naturelle dans toute la pièce.

Jouer avec la transparence
Tant que cela est possible, utiliser des meubles en verre (si vous n’avez pas des enfants en bas âges) où transparent notamment des chaises en plexi, les lustres miroitants, des tables en verre…!

NB : Accentuez la couleur blanche de la peinture avec de petites notes de couleurs vives pour personnaliser votre déco comme les tableaux par exemple.

S.S

Pour en savoir plus contacter notre expert en déco au 7870 01 05

10 règles de sécurité à observer quand on a des enfants...

1- Être vigilant(e)

La vigilance parentale est de mise pour des enfants en sécurité à la maison. Il ne faut jamais laisser un bébé sans surveillance lorsqu’il est dans le bain, sur sa chaise-haute ou sur la table à langer. De plus, il faut toujours s’assurer de ramasser le matériel dangereux après utilisation, de tourner les poignets des casseroles vers la cuisinière, de ne pas laisser de liquides chauds à la portée des enfants et de faire tremper les casseroles chaudes dans l’eau froide après-usage.


1- Être vigilant(e)

La vigilance parentale est de mise pour des enfants en sécurité à la maison. Il ne faut jamais laisser un bébé sans surveillance lorsqu’il est dans le bain, sur sa chaise-haute ou sur la table à langer. De plus, il faut toujours s’assurer de ramasser le matériel dangereux après utilisation, de tourner les poignets des casseroles vers la cuisinière, de ne pas laisser de liquides chauds à la portée des enfants et de faire tremper les casseroles chaudes dans l’eau froide après-usage.

2- Ranger adéquatement

Le rangement permet d’être organisé et d’empêcher l’accès à l’enfant à du matériel ou des produits nocifs. Il faut toujours ranger les objets dangereux et tranchants dans un tiroir inaccessible. De plus, il est conseillé de réserver un placard en hauteur et muni d’un système de sécurité anti-ouverture pour les produits toxiques.

3- Utiliser des accessoires de protection

Les accessoires de protection sont des outils qui renforcent la sécurité à la maison. Une barrière peut être mise à l’entrée de la cuisine pour éviter que bébé n’y entre quand l’environnement n’est pas totalement sécuritaire. Cette même barrière peut être installée devant les escaliers. Pour les produits dangereux, il est conseillé de privilégier des bouteilles munies d’un système de sécurité anti-ouverture et contenant du Bitrex (= substance très amère qui pousse à recracher le produit immédiatement). Des mitigeurs thermostatiques qui laissent couler l’eau seulement à la température désirée peuvent être installés sur le robinet de la douche. De plus, les fenêtres devraient être munies d’un système de sécurité qui rend leur ouverture plus difficile. Il est aussi conseillé d’utiliser des protège-coins et fixer les meubles sur le mur permet d’éviter les blessures aux enfants.

4- Prévenir les noyades

Il ne faut que 10 cm d’eau pour causer une noyade chez le bébé. C’est pour cela qu’il ne faut jamais laisser un enfant sans surveillance dans le bain et utiliser une baignoire adaptée aux tout-petits. De plus, il est fortement recommandé d’installer une clôture munie d’un cadenas tout autour de la piscine familiale.

5- Faire attention aux brûlures

La cuisine est l’environnement le plus propice aux brûlures. Utiliser un four dont la porte reste froide et toujours ranger le matériel après son utilisation permet de prévenir les blessures souvent graves. De plus, tenir l’enfant à l’écart pendant la préparation des repas le gardera loin des dangers.

6- Déposer bébé là où il faut

Il est important de toujours attacher l’enfant sur la chaise-haute et d’adosser la chaise au mur afin d’éviter les chutes. Il faut privilégier l’endormissement de l’enfant dans son propre lit adapté (avec des barreaux) plutôt que dans celui des parents d’où il peut facilement tomber.

7- Enseigner aux enfants

Il ne faut pas hésiter à enseigner aux enfants les comportements sécuritaires à adopter dès le plus jeune âge. Par exemple, il faut lui apprendre à toujours allumer l’eau froide avant l’eau chaude au robinet, de ne pas toucher les prises électriques, etc.Lire la suite

Publicité