dimanche 23 septembre, 2018.

Avis de recrutement de consultants

Le Projet d’Appui aux Étuveuses de Riz (PAERIZ), au Burkina Faso, a pour objectif de contribuer à l’accroissement du pouvoir économique des femmes à...

Avis de recrutement d’une experte en genre et communication

Service : Field Staff, Full-Time Affiché : 12-21-2017 Nom de l’endroit : Burkina Faso Salaire : Cela dépend de l’expérience  Présentation du projet: Cowater est présentement à la recherche d’une Experte en genre et communication...

Concours direct élèves Assistants de Police

LE MINISTRE D’ETAT, MINISTRE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE,

DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE INTERIEURE

--------------------

COMMUNIQUE

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture, au titre de l’année 2016 dans le centre unique de Ouagadougou, d’un concours direct pour le recrutement de mille cinq cent (1500) élèves Assistants de Police dont soixante-quinze (75) de sexe féminin, au profit de la Police Nationale.


  1. I.Des conditions de participation

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de dix-huit (18) ans au moins et de vingt-cinq (25) ans au plus au 31 décembre 2016, titulaires du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ou de tout autre diplôme reconnu équivalent, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Assistants de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformémentaux textes en vigueur.

Les dossiers de candidature devront contenir les pièces suivantes :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure ;
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ;
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ;
  • une photocopie légalisée du diplôme du BEPC ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  • un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 04 au 15 juillet 2016 ;
  • Jours de réception : du lundi au samedi ;
  • Heures de réception : de 08 heures à 14 heures ;
  • Lieux de réception : École Nationale de Police, Stade du 4 Août et stade Dr Issoufou Joseph Conombo (ex stade municipal de Ouagadougou).

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

  1. II.De l’administration des épreuves

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves sportives de présélection et une phase d’épreuves écrites d’admissibilité.

  1. Les épreuves sportives de présélection consistent en :
  • une course de 100 et 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin, coefficient 2 ;
  • une course de 80 et 800 mètres pour les candidats de sexe féminin, coefficient 2.
  1. Les épreuves écrites d’admissibilité consistent en un test de niveau qui comprend :
  • une épreuve de rédaction notée sur 20, durée une (01) heure, coefficient 2 ;
  • une épreuve d’étude de texte notée sur 20, durée deux (02) heures, coefficient 3.

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire.

Les candidats sont informés que les épreuves sportives sont obligatoires et aucune dispense n’est acceptée quel qu’en soit le motif.

Les candidats sont par ailleurs informés, que seuls les cinq mille (5000) premiers présélectionnés à l’issue des épreuves sportives seront retenus pour participer à la phase écrite d’admissibilité.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

  1. III.Dispositions diverses

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’École Nationale de Police pour une durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité d’Assistants de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves sont fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

Ouagadougou, le27 juin 2016

Pour le Ministre d’Etat et par délégation,

Le Secrétaire Général

Abdoulaye OUEDRAOGO

Officier de l’Ordre National

concours direct Commissaires de Police

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture, au titre de l’année 2016 dans le centre unique de Ouagadougou, d’un concours direct pour le recrutement de cinq (05) élèves Commissaires de Police au profit de la Police Nationale.


  1. I.Des conditions de participation

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de vingt-trois (23) ans au moins et de trente (30) ans au plus au 31 décembre 2016, titulaires d’un diplôme de Maitrise ou de tout autre diplôme reconnu équivalent, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Commissaires de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur.

Les dossiers de candidature devront contenir les pièces suivantes :

Les dossiers de candidature devront contenir les pièces suivantes :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure ;
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ;
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ;
  • une photocopie légalisée du diplôme de Maîtrise ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  • un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 04 au 15 juillet 2016 ;
  • Jours de réception : du lundi au samedi ;
  • Heures de réception : de 08 heures à 14 heures ;
  • Lieu de réception : École Nationale de Police.

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

  1. II.De l’administration des épreuves

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves sportives de présélection et une phase d’épreuves écrites et orale d’admissibilité.

  1. Les épreuves sportives de présélection consistent en :
  • une course de 100 et 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin, coefficient 2 ;
  • une course de 80 et 800 mètres pour les candidats de sexe féminin, coefficient 2.
  1. La phase d’épreuves écrite et orale d’admissibilité consiste en :
  • Un test de niveau comprenant :

- une épreuve de dissertation sur un sujet de culture générale, notée sur 20, durée 3 heures, coefficient 2 ;

- une épreuve pratique d’informatique, notée sur 20, coefficient 1.

  • une épreuve orale sur un sujet de culture générale devant un jury, notée sur 20, coefficient 2.

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire.

Les candidats sont informés que les épreuves sportives de présélection sont obligatoires et aucune dispense n’est acceptée, quel qu’en soit le motif.

Les candidats sont par ailleurs informés que seuls les cents (100) premiers présélectionnés à l’issue des épreuves sportives seront retenus pour participer à la phase écrite d’admissibilité.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

  1. III.Dispositions diverses

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’Académie de Police pour une durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité de Commissaires de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves sont fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

Ouagadougou, le 27 juin 2016

Pour le Ministre d’Etat et par délégation,

Le Secrétaire Général

Abdoulaye OUEDRAOGO

Officier de l’Ordre National

concours direct élèves Officiers de Police au profit de la Police...

Le public Burkinabè est informé de l’ouverture, au titre de l’année 2016 dans le centre unique de Ouagadougou, d’un concours direct pour le recrutement de dix (10) élèves Officiers de Police au profit de la Police Nationale.


  1. I.Des conditions de participation

Peuvent prendre part audit concours, les burkinabè des deux (02) sexes, âgés de vingt (20) ans au moins et de vingt-huit (28) ans au plus au 31 décembre 2016, titulaires d’un diplôme de Baccalauréat ou de tout autre diplôme reconnu équivalent, ayant une taille d’au moins 1,70 mètre pour les candidats de sexe masculin et de 1,68 mètre pour les candidats de sexe féminin, jouissant de leurs droits civiques et remplissant les conditions d’aptitude physique et mentale exigées pour l’emploi dans le corps des Officiers de police.

Les personnes déjà admises à un concours et qui sont en formation dans une école professionnelle depuis plus d’un (01) mois ne sont pas autorisées à prendre part au présent concours.

Tout contrevenant s’expose à des sanctions conformément aux textes en vigueur.

Les dossiers de candidature devront contenir les pièces suivantes :

  • une demande manuscrite, datée et signée du candidat, indiquant son adresse exacte, revêtue d’un timbre fiscal de deux cents (200) francs CFA, adressée à Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure ;
  • une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
  • une photocopie légalisée de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) en cours de validité ;
  • un extrait d’acte de naissance ou toutes autres pièces en tenant lieu ;
  • le bulletin n°3 du casier judiciaire en cours de validité ;
  • une photocopie légalisée du diplôme de Baccalauréat ou l’attestation dudit diplôme en cours de validité, ou de tout autre diplôme reconnu équivalent ;
  • un certificat médical attestant que le candidat jouit d’une acuité visuelle de 10/10 sans correction.

Les dossiers de candidature sont reçus aux jours, heures et lieux ci- après :

  • Période de réception : du 04 au 15 juillet 2016 ;
  • Jours de réception : du lundi au samedi ;
  • Heures de réception : de 08 heures à 14 heures ;
  • Lieu de réception : École Nationale de Police, Stade du 4 Août et stade Dr Issoufou Joseph Conombo (ex stade Municipal de Ouagadougou).

Tout dossier incomplet sera purement et simplement rejeté.

  1. II.De l’administration des épreuves

Le concours comporte deux (02) phases : une phase d’épreuves sportives de présélection et une phase d’épreuves écrites d’admissibilité.

  1. Les épreuves sportives de présélection consistent en :
  • une course de 100 et 1000 mètres pour les candidats de sexe masculin, coefficient 2 ;
  • une course de 80 et 800 mètres pour les candidats de sexe féminin, coefficient 2.
  1. Les épreuves écrites d’admissibilité consistent en un test de niveau qui comprend :
  • une épreuve de dissertation sur un sujet de culture générale, notée sur 20, durée 2 heures, coefficient 3 ;
  • une épreuve de résumé de texte, notée sur 20, durée 02 heures, coefficient 2 ;

Toute note inférieure à 07/20 est éliminatoire.

Les candidats sont informés que les épreuves sportives sont obligatoires et aucune dispense n’est acceptée, quel qu’en soit le motif.

Les candidats sont par ailleurs informés que seuls les cent cinquante (150) premiers présélectionnés à l’issue des épreuves sportives seront retenus pour participer à la phase écrite d’admissibilité.

L’admission définitive n’est prononcée qu’après une visite médicale d’aptitude et une enquête de moralité.

  1. III.Des dispositions diverses

L’accès à la salle de composition par les candidats ainsi que leur participation aux épreuves sportives sont conditionnés par la présentation du récépissé d’inscription et de la carte nationale d’identité burkinabè ayant servi au dépôt du dossier ou une copie légalisée de ladite CNIB.

Les déclarations de perte de la Carte Nationale d’Identité Burkinabè ne sont pas acceptées.

Les candidats admis au présent concours seront placés en formation à l’Académie de Police pour une durée de deux (02) ans à l’issue de laquelle ils seront intégrés dans la Police Nationale en qualité de d’Officiers de Police stagiaires.

Les lieux et dates de déroulement des épreuves sont fixés par note de service et rendus publics par communiqué.

Ouagadougou, le 27 juin 2016

Pour le Ministre d’Etat et par délégation,

Le Secrétaire Général

Abdoulaye OUEDRAOGO

Recrutement Chef de bureau francophone

Titre du Poste : Chef de bureau francophone – Barza infos – TRAVAIL A TEMPS PARTIEL

Description de l’organisation :

Radios Rurales Internationales (RRI) est une organisation non gouvernementale canadienne basée à Ottawa, qui travaille en partenariat direct avec plus de 600 radiodiffuseurs dans 39 pays africains pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. L’organisation dispose de sept (7) bureaux nationaux en Afrique (Tanzanie, Ethiopie, Ouganda, Ghana, Niger, Mali et Burkina Faso) avec une présence au Kenya et au Malawi. 


Notre travail consiste à aider les radiodiffuseurs à répondre aux besoins des petits agriculteurs et de leurs familles qui les écoutent dans leurs communautés rurales.

Qu’est que Barza infos? :

Barza infos est une parution hebdomadaire qui livre des nouvelles, des textes radiophoniques, des articles de fonds, des ressources et des événements par courriel. Barza infos fournit des informations et de l’inspiration pour les radiodiffuseuses et les radiodiffuseurs agricoles, les journalistes, tous ceux et celles qui travaillent dans le domaine du développement agricole à travers l’Afrique. Barza infos est disponible en ligne, et est l’une des multiples ressources gratuites pour les radiodiffseuses et les radiodiffuseurs offertes parRadios Rurales Internationales, qui visent à soutenir les familles agricoles.

Les reportages et les textes radiophoniques se concentrent sur les agricultrices et agriculteurs d’exploitation familiale, leurs expériences et leurs préoccupations. Tous les textes et plusieurs des reportages sont écrits par des journalistes et des rédacteurs africains. Certains reportages, les informations sur les événements à venir, les possibilités de formation et les ressources sont recueillis à partir d’une variété de sources sur Internet.

Les valeurs de Barza infos

Barza infos a des préférences explicitement et délibérément favorables aux agricultrices et agriculteurs d’exploitation familiale. Nous nous efforçons de représenter les points de vue et les préoccupations des agricultrices et agriculteurs dans le but de leur fournir des renseignements tangibles qui leurs sont utiles. Lorsque des agricultrices et agriculteurs font face à des injustices ou s’inquiètent que leurs droits pourraient être violés, nous visons à leur fournir une tribune pour exprimer leurs griefs et pour se faire entendre par un plus large auditoire. L’angle unique sous lequel nous voyons les nouvelles consiste à examiner de quelle façon les agricultrices et les agriculteurs et leurs moyens de subsistance sont touchés par une histoire ou par des nouvelles récentes.

Barza infos s’intéresse tout particulièrement à promouvoir des pratiques agricoles durables sur le plan environnemental, surtout celles dont les agricultrices et agriculteurs d’exploitation familiale africaine ont prouvé l’efficacité.

Barza infos vise à représenter également toutes les régions de l’Afrique sub-saharienne et s’efforce de publier des histoires provenant du plus grand nombre possible de pays.

Barza infos tente de représenter les voix des femmes et des hommes. Nous faisons nos recherches et nous produisons notre travail d’une manière qui souligne le travail des femmes comme agricultrices, ainsi que comme leaders communautaires, fonctionnaires, etc. Nous nous évertuons à couvrir les enjeux que les femmes rurales jugent importants pour elles, mais nous cherchons aussi de façon explicite des sources féminines et masculines pour toutes les histoires.

L’historique

Depuis 2007, Radios Rurales Internationales (RRI) produit Barza infos (anciennement Agro Radio Hebdo), le service de nouvelles électronique hebdomadaire pour et par les radiodiffuseurs africains.

En 2010, avec le soutien du Fonds de justice sociale des travailleurs canadiens de l'automobile (maintenant le Fonds de justice sociale Unifor), RRI a établi des bureaux pour Barza infos au Burkina Faso (bureau francophone) et au Malawi (bureau anglophone) et ainsi qu’un réseau de pigistes indépendants qui rédigent des histoires qui mettent en valeurs les expériences des agricultrices et agriculteurs africains. En avril 2016, RRI a reçu un financement de Unifor pour continuer le travail avec les deux bureaux africains de Barza Infos.

Description de tâches

La ou le chef de bureau francophone de Barza infos doit être basé(e) dans un pays d’Afrique francophone. C’est un poste à temps partiel (16 heures par semaines). Elle ou il devra :

  • Suivre l’actualité agricole africaine de très près et être à l’affût des derniers développements dans le monde agricole;
  • Suggérer aux pigistes des histoires potentielles à suivre et à développer pour Barza infos;
  • Lire attentivement et suggérer des modifications/demander des clarifications aux propositions d’articles soumis par les pigistes de Barza infos;
  • Faire le suivi avec les pigistes par courriel ainsi que par téléphone et par Skype, au besoin.
  • Se familiariser avec le style rédactionnel de Barza infos;
  • Faire la révision des textes produits par les pigistes, s’assurant que les textes suivent le style rédactionnel de Barza infos;
  • Envoyer toute proposition d’article à la Coordinatrice des ressources numériques de RRI pour approbation
  • Communiquer par Skype (au moins une fois par semaine et plus au besoin) avec la Coordonatrice des ressources numériques de RRI afin de faire le point sur les propositions d’articles et les articles soumis par les pigistes;
  • Donner des rétroactions aux pigistes, dans le but d’améliorer leur style rédactionnel;
  • S’assurer que les pigistes sont payé(e)s pour leur article une fois qu’il a été publié dans Barza infos;
  • Recruter de nouveaux pigistes provenant de régions rurales (mettant l’emphase sur le recrutement de femmes pigistes) et/ou faire le suivi avec les pigistes qui ont contacté RRI et qui ont exprimé le souhait d’être pigistes pour Barza infos;
  • Rechercher et écrire quelques histoires pour Barza infos
  • Aider avec la promotion de Barza infos sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, WhatsApp)
  • Travailler en étroite collaboration avec l'équipe de Barza infos pour mieux interagir avec les abonnés de Barza infos, afin de mieux cerner la façon dont les abonnés utilisent Barza infos et cibler les abonnés avec des histoires spécifiques.
  • Aider à la formation des pigistes via le site http://discussion-fr.barza.fm/ (Site de réseautage en ligne pour les radiodiffuseuses et radiodiffuseurs africains)

Compétences et exigences:

  • Etre titulaired’un diplôme supérieur en journalisme ou en communication ou toute autre formation connexe
  • Avoir une expérience professionnelle de 3 à 5 ans en journalisme
  • Avoir une excellente capacité de rédaction et de révision de textes en français
  • Etre capable d’échanger en anglais avec les autres membres de l’équipe de Barza infos, tant à l’oral qu’à l’écrit
  • Avoir une expérience dans le renforcement des capacités et l'encadrement de journalistes
  • Avoir une bonne maîtrise de l’écriture pour la radio
  • Avoir une excellente maîtrise et le suivi de l’actualité agricole africaine
  • Avoir une excellente maîtrise de l’outil informatique
  • Avoir une familiarité avec et une présence active sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, WhatsApp et autres)
  • Bonne gestion du temps et des priorités
  • Bonne capacité à travailler en équipe
  • Faire preuve d'entregent et d'ouverture
  • Expérience antérieure de supervision et de gestion d'une équipe de journalistes (un atout important)

Pour soumettre votre candidature, veuillez envoyer votre C.V. ainsi que deux exemples d’articles à rriburkina@farmradiobf.org au plus tard le lundi 11 juillet 2016 à 18H00

Procédures de recrutement:

Après la réception des dossiers, une équipe procèdera à :

  • Une pré-sélection sur dossier
  • Des entretiens individuels avec les candidats et candidates présélectionné(e)s sur dossier
  • Un test écrit

Appel à candidature

Elaboration du Plan de Développement des zones humides (PDZH) du Bassin du Niger

Le programme Afrique Centrale et Occidentale de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN-PACO), dans le cadre de son programme « Partenariat pour la gouvernance environnementale en Afrique de l’Ouest-PAGE » en collaboration avec l’Autorité du Bassin du Niger (ABN), lance un appel à candidature pour l’élaboration du Plan de Développement des zones humides (PDZH) du Bassin du Niger.


Les termes de références en pièce jointe, donnent de plus amples informations sur les attentes et le dossier à fournir pour candidater.

Pour soumissionner, l’offre du consultant doit être transmise au plus tard le jeudi 05 mai 2016 à 18h, par mail aux adresses suivantes : maxime.somda@iucn.org et hubert.ndjafaouaga@iucn.org.

Pour toute information complémentaire merci de prendre contact avec M. Hubert N’djafa Ouaga, Expert en gestion des écosystèmes du PAGE à l’adresse hubert.ndjafaouaga@iucn.or

Concours Fonction publique

les demandes exemptées de droit de timbres

Le Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement porte à la connaissance des usagers et particulièrement des candidats aux différents concours de la Fonction Publique qu’au regard de la situation de rupture de stock de timbres de la quotité de 100 et de 200 francs, les légalisations de documents et les demandes de candidature aux emplois de la Fonction Publique, seront exemptées de droit de timbres fiscaux pour compter du lundi 23 mai 2016 au mercredi 15 juin 2016.Par conséquent, des dispositions seront prises au niveau des commissariats de Police pour assurer la légalisation des documents durant cette période.

Le Ministre de l’Économie, des
Finances et du Développement

Hadizatou Rosine COULIBALY / SORI
Chevalier de l’Ordre National


Maquis des sciences

Leadership féminin et développement

Mercredi 30 mars 2016 à 18h30 à l’Institut Français du Burkina à Ouagadougou (ex. CCF). Entrée gratuite

Les stratégies de développement national et les plans sectoriels orientent la plupart des efforts en matière de développement, notamment ceux qui sont soutenus par des partenaires internationaux  tels que la santé, l’éducation, l’environnement, l’agriculture…


Les stratégies de développement national et les plans sectoriels orientent la plupart des efforts en matière de développement, notamment ceux qui sont soutenus par des partenaires internationaux  tels que la santé, l’éducation, l’environnement, l’agriculture…

Alors que des pays disposent actuellement de plans séparés pour la promotion des femmes, beaucoup moins nombreux sont ceux qui ont complètement intégré les priorités des femmes dans leur stratégies nationales et sectorielles.

Qu’en est-il au Burkina Faso ? Quelles innovations de la part des institutions nationales et internationales pour booster un leadership féminin ? La femme est au cœur du développement, mais quelles sont les aides pour lui permettre de le faire ?

 Venez en discuter avec :

- Anne Attané, anthropologue au Laboratoire Population-Environnement-Développement(LPED) à l’IRD;

– Wayack-Pambè Madeleine, Maître-Assistante en Démographie, Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP), Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO, lauréate du des Mils d’Or 2015 ;

– Roseline Kiendrebéogo, conseiller en orientation scolaire et professionnelle au Secrétariat national pour la promotion du genre-Département renforcement des capacités et de l’appui institutionnel-Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille;

- Mouna N’Diaye, actrice, réalisatrice.

Modération : Madame Sophie Ouattara, journaliste, coordonnatrice de l’Association des journalistes et communicateurs scientifiques du Burkina Faso (AJCS/BF).

Le Maquis des Sciences est un espace de discussion et de rencontre. Chaque mois des spécialistes y animent des discussions sur des thèmes scientifiques qui font l’actualité. Cette thématique nous interpelle tous. Venez en parler avec nous !

Contact : com.burkina@ird.fr

Publicités