Accueil Annonces

Annonces

Poste de webmaster junior en freelance

Recherche un(e) webmaster junior en freelance

Société : Burkina Facile sarl
Contact tél : du lundi au vendredi de 09h a 12h , Monsieur NEBIE au +226 25 41 80 48

Adresse : Boulevard t kiema - Ouagadougou.


Dans le cadre de notre développement, nous recherchons en freelance un(e)  webmaster junior avec une bonne connaissance de l'environnement Wordpress et Prestashop.
débutant(e) accepté(e) et candidature féminine encouragée

horaires : 8h30 à 12h30 du lundi au vendredi

Votre mission :

Création, conception et réalisation de sites internet sous environnement CMS Wordpress ou Prestashop pour une clientèle africaine et européenne.

Vous êtes interessé(e), contactez Monsieur NEBIE à partir du lundi 25 juillet ou passez au service de Burkina Facile directement entre 09h et 12h exclusivement.
Nous vous remettrons un questionnaire au préalable à remplir dans nos bureaux.

Fin de dépot de dossier :

un CV suffit avec une copie de votre cnib.

Plus aucun candidat(e) ne sera recu(e) après le vendredi 05 août

Début de l'activité :

Jeudi 01 septembre 2016

Manifestation d’intérêts pour une formation en égalité femmes/hommes, masculinités et une...

Le Projet d’Appui aux Étuveuses de Riz (PAERIZ), au Burkina Faso, a pour objectif de contribuer à l’accroissement du pouvoir économique des femmes à...

Café-Maquis des sciences : Jeunesse, institutions judiciaires et prisons au Burkina...

 

Mercredi 26 octobre 2016 à 16h30 à l'Institut Français du Burkina à Ouagadougou (ex. CCF). Entrée gratuite

Les sciences sociales au Burkina Faso s’intéressent de plus près aux prisons et investissent progressivement cet univers clos pour comprendre son fonctionnement et les populations qui s’y trouvent, en particulier la jeunesse.

Quelles sont les conditions de vie et de détention des jeunes ? Comment les institutions judiciaires prennent-elles en compte cette population vulnérable? Comment celle-ci prépare-t-elle la sortie de l’univers carcéral ?

Avec la participation de :

- Dr Fernand Bationo, anthropologue, enseignant chercheur à l’UFR/SH à l’Université Professeur Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou;

- Edith Ouédraogo Service social, Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO);

- Alpha Adama Diallo, " Prisonniers sans frontières" ;

- Sylvain Yaméogo, Association "condamnés"

Modération : M. Karim Namoano, journaliste, membre de l’Association des journalistes et communicateurs scientifiques du Burkina Faso (AJCS/BF)

Le Maquis des Sciences est un espace de discussion et de rencontre. Chaque mois des spécialistes y animent des discussions sur des thèmes scientifiques qui font l’actualité. Cette thématique nous interpelle tous. Venez en parler avec nous !

 

Merci de diffuser cette annonce. Dans l'attente de vous retrouver très nombreux

 

Contact : com.burkina@ird.fr


Recrutement à l’Institut Burkinabé des Arts et Métiers (IBAM) – session...

Le Président de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO porte à la connaissance des étudiants et des travailleurs qu’il est ouvert à l’Institut Burkinabé...

Opportunités d’études en Suède

 

 La Suède, à travers l’Institut Suédois (SI) offre des bourses d’études aux étudiants niveau Master de plusieurs pays dont le Burkina Faso. Pour l’année académique 2017-2018, le Burkina Faso figure parmi les pays de la catégorie 1, avec environ 210 bourses disponibles.


Pour savoir mieux sur cette bourse, les points suivants vous pourraient vous servir de guide.

Les inscriptions se feront en deux étapes :

  • Une  première phase, du 1er décembre au 16 janvier 2017  et
  • La seconde phase, du 1 au 10 février 2017 pour les candidats ayant été retenus durant la première phase de sélection. Les conditions  d’éligibilités de  la bourse suédoise sont :
  1. Avoir ou être capable d’obtenir une inscription dans une université suédoise pour un programme de niveau Master (il y a plus 650 programmes de Master qui sont éligibles pour la bourse cette année).
  2. Avoir au moins 3000 heures d'expérience de travail à temps plein ou à temps partiel, travail volontaire et stages. Une expérience en leadership serait aussi un avantage.

Les avantages de la bourse :

La bourse couvre les frais d’inscription,lesfrais desubsistance à hauteur de 600 000 CFA par mois, uneallocation unique de voyage pour un montant de 1000 000 CFA et l’assurance contre les maladies et les accidents pendant la période de la bourse.

Pour obtenir une admission dans une université en Suède pour un programme niveau Master, il faut remplir les conditions suivantes :

  • être titulaire d’une License ou diplôme équivalent et
  • avoir une maîtrise de l’anglais.  Pour prouver votre compétence en anglais, vous devrez joindre un certificat de TOEFL, IELTS, etc. ou une attestation de licence en études anglophones. Si vous n’avez pas une licence en Anglais ou un bon score de TOEFL, Il est fortement recommandé de ne pas postuler  cette année car vos dossiers seront rejetés par University Admission et vous aurez perdu vos frais de dossiers aussi. La date limite pour postuler au niveau des universités est fixée pour le 16 Janvier 2017.

Il est recommandé aux candidats de consulter la liste de programmes éligibles pour la bourse avant de les choisir au niveau University Admission (https://www.universityadmissions.se/intl/start).  Veuillez consulter le lien ci-dessous pour la liste des programmes éligibles pour la bourse.

https://eng.si.se/wp-content/uploads/sites/4/2015/10/Eligible-Programmes-SISS-2017-2018.pdf

Des informations détaillées sur les possibilités d’études en Suède peuvent être consultées sur le site de l’Institut suédois (https://eng.si.se/ ) ou ( https://eng.si.se/scholarship/the-swedish-institute-study-scholarships/) ou bien un portail d’entrée (https://studyinsweden.se/).

 {loadmodule mod_facebooklike,Facebook Like}

Maquis des sciences: la valorisation des résultats de recherches en débats

L’Institut de Recherche pour le Développement(IRD) en collaboration avec l’Institut français de Ouadougou a tenu son traditionnel débat dénommé  Maquis des Sciences, ce mercredi 22 juin 2016. « Valorisation des résultats de la recherche et de l'innovation à travers la formation professionnelle et les centres d'incubateur », c’était le sujet à l’ordre du jour de ce mois de juin.


Au Burkina Faso, dans tous les domaines scientifiques et technologiques, les chercheurs  cherchent et trouvent, et les innovateurs innovent. Ce qui fait que le pays regorge d’énormes résultats potentiels à mesure de booster son système de production national et lutter efficacement contre le chômage.

Ce pendant, on note un faible impact sur le développement du pays. Parmi ces freins qui peuvent expliquer cet état de fait, on peut note une sorte de blocage institutionnel et de personnes .Selon le Directeur général de l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche (ANVAR), Dr Bréhima Diawara, il y a un manque de cadre de concertation entre les acteurs et organes de valorisation. « Il n’existe pas un dispositif formel entre les chercheurs, et les structures de valorisation, c’est le chercheur même qui va vers les structures pour avoir des financements pour la valorisation » déplore t-il.

Intégrer les sciences sociales : une nécessité pour réussir les transferts de technologies

Le transfert technologique est le processus par lequel le concepteur d’une technologie la met à la disposition d’un partenaire en vue de sa transformation en un produit, service ou procédé aux fins de son exploitation. Au Burkina Faso ce passage constitue une des préoccupations car nécessitant l’appui d’autres sciences sociales comme l’anthropologie, la sociologie, la communication etc.

Selon Ludovic Kibora,  Maître de recherche en anthropologie, Directeur de l’Institut des Sciences des Sociétés (INSS), aucun transfert de technologie ne peut se faire au préalable sans penser à une analyse des besoins afin de l’adapter. Ainsi, l’INSS intervient dans l’identification des besoins et l’organisation des curricula en termes de formation dans le but de savoir si ces technologies sont adaptées ou pas.

Pour Mahamadi Ilboudo, consultant indépendant « Afrique Impact ».La formation professionnelle vient comme une alternative pour vulgariser les résultats de la recherche .En effet elle permettra de mieux informer l’ensemble des acteurs sur les différents rôles dans le processus de la valorisation.

La communication  pour une meilleure valorisation


Pour mieux valoriser les résultats de recherche et d’innovation, l’implication de tous les acteurs est primordial. L’organisation des rencontres d’échanges ainsi que des séances de formation aussi bien au profit des acteurs notamment les chercheurs, les innovateurs et les hommes de médias sont à planifier.

Concernant la nouvelle politique de l’ANVAR, la concertation à travers l’approche participative est un des grands défis que l’agence s’attèle à relever.

Dans cette optique l’ANVAR, a présenté au cours de ce débat, son premier Bulletin trimestriel d’information « ANVAR info» au public. Il a pour objectif de contribuer à une meilleure diffusion des résultats de la recherche et des innovations au Burkina Faso.

Lala Kaboré/Dera

deralala28@yahoo.fr

Résultats des concours directs de l’ENS-UK et de l’IDS, session 2017

1-Conseillers d'orientation scolaire et professionnelle 2-Professeurs des CEG de l'Institut des Sciences (IDS niveau: BAC) 1-Maths-PC 2-Maths-SVT   3-Professeurs des Collèges d'enseignement technique (niveau: BAC) 1-Construction mécanique 2-Fabrication mécanique 3-Electronique 4-Electro-technique 5-Maintenance...

Appel à proposition pour la conception et la réalisation du visuel...

1. Contexte Créé en 1969, le Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) demeure à ce jours la plus grande manifestation...

Concours d’excellence en production médiatique sur la Planification Familiale: les inscriptions...

Distinguer, honorer et récompenser les couvertures journalistiques exemplaires qui améliorent la compréhension du public sur la Planification Familiale (PF), tel est l’objectif principal du...

Instituts d’enseignement supérieur au Burkina: Le classement 2018

La direction des institutions privées d’enseignement supérieur a rendu public son rapport 2018 sur le contrôle des écoles et universités privées d’enseignement supérieur. Les...

Look de la semaine