Cancer du col de l’utérus : des innovations pour faciliter le dépistage

296

Dans l’optique d’appuyer les actions du Ministère de la Santé dans  la lutte contre le cancer du col de l’utérus, l’ONG Médecin du Monde a mis en œuvre un projet de réduction de la morbidité et de la mortalité dues au cancer du col utérin (CCU). La cérémonie officielle de lancement dudit projet est intervenue le mardi 25 juin 2019 à Ouagadougou sous le patronage de Madame Sika Kaboré.

Initié dans le but de favoriser un accès au dépistage et à une prise en charge précoce des lésions précancéreuses, le projet contre le cancer du col de l’utérus comporte trois innovations majeures. Il s’agit de la possibilité du dépistage de l’Human papilloma Virus (HPV) sur le prélèvement par la technique PCR, la proposition aux femmes d’effectuer elles-mêmes l’auto-prélèvement vaginal, et l’utilisation de la technique de thermo-coagulation pour la prise en charge des lésions précancéreuses.

Etse Pierre SALLAH, coordonnateur général de mission Médecins du monde France au Burkina Faso, a indiqué que l’organisation qu’il pilote met à la disposition du ministère de la santé dans le district sanitaire de Baskuy 4 machines pour le dépistage. Il a par ailleurs signifié que les activités de ce projet sont intégrées au système de soins aussi bien au niveau sanitaire que communautaire afin d’assurer sa pérennité.

Robert KARAMA, Secrétaire Général du Ministère de la Santé

Au cours de la cérémonie, Robert Karama, Secrétaire général du ministère de la santé représentant le ministre de la santé a déclaré que grâce à ce projet, le Burkina Faso marque un pas significatif dans la riposte contre le cancer du col de l’utérus à travers des innovations du dépistage et la prise en charge basé sur l’évolution des connaissances scientifiques et technologiques dans la lutte contre cette maladie. Il a également mentionné que des interventions seront déployées dans le service sanitaire de Baskuy, dans le centre urbain Pogbi, Samandin ainsi que dans les CSPS du secteur 3,  6, 10 et 12.

Sika KABORE, épouse du Président du Faso, Patronne de la cérémonie

La patronne de la cérémonie de lancement du projet Sika Kaboré  a insisté sur l’urgence qu’il y a à prendre conscience de l’intérêt à poser des actions concertées et mutualisées afin de mettre les hommes , les femmes et les enfants à l’abri des conséquences de cette maladie. Elle a invité les femmes à se faire dépister et à sensibiliser leurs proches à suivre cette voie afin de traiter les lésions précancéreuses pour le bonheur de leur famille et bénéficier de la prise en charge.

La cérémonie de lancement a été marquée par une visite du centre médical de Samandin où un dispositif est mis en place pour lutter contre le cancer du col de l’utérus.

Marie SORGHO

Laissez votre commentaire ici !