Campagne de vaccination contre le HPV : l’ONG Jhpiego plaide pour l’implication des parents

48

En prélude au lancement de la campagne de vaccination contre le Human Papilloma Virus (HPV), virus responsable du cancer du col de l’utérus, L’ONG Jhpiego a organisé ce jeudi 21 avril 2022 à Ouagadougou, un atelier national de plaidoyer en faveur de ladite campagne. Cet atelier vise à impliquer les participants au processus du lancement de la vaccination.

Annoncée pour le 26 avril 2022, la campagne de vaccination contre Human Papilloma Virus (HPV) concerne les jeunes filles âgées de 9 à 14 ans non encore actives sur le plan sexuel. Dans l’optique de garantir le succès de ladite campagne, l’ONG Jhpiego mène un plaidoyer auprès des parties prenantes pour l’implication des parents.

« Nous rencontrons les différents leaders et responsables pour leur dire en quoi consiste la vaccination contre le HPV afin que les jeunes filles qui sont la cible privilégiée de ce vaccin puissent être vaccinées avec l’autorisation des parents », a confié Dr Linda Traoré, médecin gynécologue, responsable du projet SUCCESS à Jhpiego Burkina.

A travers cet atelier, l’ONG Jhpiego entend fournir également toutes les informations sur le cancer du col de l’utérus aux participants afin de leur permettre d’être des relais auprès des communautés de base.

« Lorsqu’on ne comprend pas ce qui se passe, on peut être réfractaire à cela. En toute chose, c’est la communication, donner les informations nécessaires et sensibiliser », a fait remarquer Dr Linda Traoré.

La vaccination contre le Human Papilloma Virus (HPV) se fera sur l’ensemble du territoire national et concernera prioritairement les filles de 9 ans. « L’accent sera mis sur les filles de 9 ans d’abord pour cette année 2022 avant de ratisser large l’année prochaine », a revelé Dr Linda Traoré.

 A l’occasion du lancement de la campagne de vaccination, l’ONG Jhpiego prévoit concomitamment une campagne de dépistage des lésions précancéreuses au profit des femmes. « Nous allons profiter faire le dépistage des lésions précancéreuses pour les mamans, les femmes », a conclu Dr Linda Traoré

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !