Campagne cultivons : pourquoi les parlementaires ont boycotté la rencontre d’échange avec les femmes rurales ?

*****

Les organisations paysannes les attendaient dûment pour un échange sur le financement de l’agriculture familiale, mais aucun parlementaire n’a daigné se présenter. Cette rencontre d’échanges entre parlementaires et organisations paysannes et organisations de femmes sur les préoccupations et les besoins des producteurs et des femmes agricultrices s’inscrivait `dans le cadre de la campagne ‘’cultivons’’ initiée par OXFAM-Burkina et ses partenaires.

Elles étaient là et attendaient inéluctablement leurs parlementaires pour une discussion franche et sincère sur le financement de l’agriculture familiale. Les organisations paysannes dont nous parlons étaient plus que confiantes qu’à la fin de cette rencontre, d’heureuses perspectives s’ouvriront à l’horizon pour la brave paysanne qui se bat contre les aléas climatiques pour nourrir sa famille et par là le Burkina tout entier. Eux qui sont les législateurs, qui prennent les lois étaient plus qu’indiqués pour ces dames pour résoudre la question de l’agriculture familiale qui souffre de politiques appropriées.

 Eh bien, leur surprise était grande, lorsqu’au bout d’une heure d’attente aucun député ne s’est présenté à l’hôtel ‘’La Palmerais’’ pour entendre leur cri de cœur. Déçues, désolées, humiliées que leurs hôtes n’aient pas répondu présents à leur invitation, c’est alors qu’elles ont reconverti la presse en parlementaires pour leur adresser leur message en espérant qu’il soit transmis à qui de droit. Pourquoi aucun législateur n’a voulu venir à cette rencontre ? l’invitation n’a-t-elle pas été transmise ? problème d’agenda ? En tout cas, c’est la question qui reste sans réponse.

Assetou Maiga

 

Publicités

Laissez votre commentaire ici !