Burkina : le nouveau référentiel de développement soumis à l’examen du comité technique

34

L’élaboration du référentiel national de développement (RND) 2021-2025 est en cours de finalisation. Le contenu de l’avant –projet dudit référentiel a été soumis à l’examen et la validation du comité technique (COTECH) ce 23 avril 2021 à Ouagadougou.    

Le référentiel national de développement (RND) 2021-2025 est bâti autour de 4 axes stratégiques. Il s’agit de la consolidation de la résilience, l’approfondissement des réformes institutionnelles, la consolidation du développement humain et la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie.

A en croire le secrétaire général du Ministère de l’Économie, des Finances et du développement, l’élaboration de ce référentiel a connu la participation des acteurs selon les textes en vigueur.

« L’implication des acteurs a été le maître- mot de ce processus de formulation de ce référentiel de développement, mis en place conformément aux orientations de la loi du 27 juillet 2018 portant pilotage et gestion du développement », a déclaré Seglado Abel Somé, secrétaire général du Ministère de l’Économie, des Finances et du développement.

Le référentiel national de développement (RND) 2021-2025 est conçu pour renforcer les acquis du précédent Plan national de Développement économique et social (PNDES).  Il prend également en compte la question sanitaire marquée par le contexte de la Covid-19 et l’aspect sécuritaire.

« Il s’agit d’un nouveau référentiel qui consoliderait les chantiers engagés dans le cadre du premier plan, c’est un référentiel qui réconcilie d’avantage la pratique de la politique publique avec le contexte marqué par la crise sécuritaire mais aussi par la crise sanitaire », a confié Alain Siri, le secrétaire permanent du plan national de développement économique (PNDES).

A travers cette session, le comité technique examinera l’avant –projet de ce référentiel avant qu’il ne soit soumis au comité d’orientation et de supervision pour adoption.

« Il y a un travail de prise en compte des amendements et orientations que les membres du comité auront à apporter. Après cette étape, on organiserait les assises nationales qui est une rencontre plus élargie aux acteurs avant que le document soit soumis au comité d’orientation et de supervision », a précisé Alain Siri

En rappel, c’est le 5 mars 2020 que le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a lancé officiellement les travaux d’élaboration du référentiel national de développement 2021- 2025.

 

 

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !