« je ne viens pas avec une potion magique pour régler tous les problèmes », dixit Valérie Kaboré

La ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme Valérie Kaboré, a été officiellement installée dans  ses fonctions ce jeudi 10 mars 2022 à Ouagadougou.

Le 5 mars 2022, a eu lieu la nomination des différents ministres du Gouvernement de la Transition. Ce mardi 10 mars a eu lieu l’installation de la ministre de la communication de la culture des arts et du tourisme. Le secrétaire général chargé de l’expédition des affaires courantes du ministère de la communication, de la culture des arts et du tourisme Aboubakakr Zida a salué la nomination à la tête du ministère de Valérie Kaboré.

Il a par ailleurs indiqué que le ministère est en attente de traitements de dossiers qui sont entre autres « la poursuite et l’achèvement du processus de fusion du ministère, la tenue de la prochaine édition de la semaine nationale de la culture, l’adoption d’un nouvel organigramme, la reprise et l’achèvement de la construction du siège de la RTB… ».

Par la suite, le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres Sosthène Dingara a procédé solennellement à l’installation de Valérie Kaboré au poste de ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, tout en rappelant les valeurs qu’implique cette responsabilité.

Prenant la parole, la ministre a, à son tour assuré de son ferme engagement à assumer la tâche qui lui a été confié. Pour ce faire, elle a invité les acteurs de son ministère à conjuguer leurs efforts pour que ce département prenne une part active à ce tournant décisif que connaît le Burkina Faso. « Travailleurs et travailleuses de la communication de la culture des arts et du tourisme, je suis certes du métier mais je n’ai pas la prétention de tout connaitre encore moins de pouvoir tout faire. Il n’y a pas de victoire solitaire, toute victoire est le fruit des efforts conjugués des différents maillons d’une chaîne », a-t-elle souligné. De plus, a t-elle ajouté,  « je ne viens pas pour inventer une roue ou avec une potion magique pour régler tous les problèmes. Je suis juste là pour jouer le rôle d’un chef d’orchestre et pour que la musique soit agréable à l’écoute, chacune et chacun doit jouer pleinement sa partition ».

« Conscience professionnel, le sens de l’honneur, la responsabilité l’amour travail bien fait, l’abnégation », c’est sur cette invite que la ministre Valérie Kaboré a clôt son propos tout en rappelant que « l’on ne travaille pas pour un ministre mais pour la nation ».

Berny G

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !