Burkina Faso : une loi portant institution de volontaires pour la défense de la Patrie adoptée

384

Les députés ont adopté ce mardi 21 janvier 2020 le projet de loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP). Ledit projet de loi a été examiné en présence de Chérif Sy, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants qui s’est prêté aux questions des parlementaires.

C’est à l’unanimité de 122 votants que le projet de loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) a été adopté à l’hémicycle. Porté par la Commission de la défense et de la sécurité (CODES), ledit projet a été défendu  par Chérif Sy, ministre de la Défense nationale et des anciens combattants.

Pour lui, la formation préalable se fera de manière continue sur le terrain et a pour but d’initier les volontaires non seulement à l’éducation aux droits humains, mais aussi au maniement des armes et à la discipline. Lors de son intervention, le ministre de la défense a précisé qu’il ne s’agit pas de faire de ces volontaires des chairs à canon mais de les soumettre à une bonne formation.

 « Nous voulons éviter que ces volontaires soient des milices », a-t-il déclaré. Chérif Sy a par ailleurs indiqué que ce recrutement de volontaire permettra de renforcer l’action des forces de défense et de sécurité sur le terrain. « Les volontaires participeront à relever les défis du moment » a t’il conclut.

Le ministre de la défense a par ailleurs exprimé sa satisfaction vis à vis du vote de la loi qui a été à l’unanimité de tous les députés.

Laissez votre commentaire ici !