Burkina Faso: Qui sont les femmes du gouvernement de la transition?

Les membres du gouvernement Damiba sont connus depuis hier 05 mars 2022. Il compte seulement 6 femmes sur 25 . 

 

Olivia Ragnaghnewende Rouamba, ministre des affaires étrangères de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur

 

Nommée Ministre  Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Burkina Faso auprès de la République fédérale démocratique d’Éthiopie et Représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique,madame Ragnaghnewendé Olivia ROUAMBA avait présentée ses lettres de créances le 05 janvier 2022 à  la Présidente d’Éthiopie SHALEWORK ZEWDE. Elle n’aura pas le temps de défaire sa valise puisqu’elle rappelé pour diriger le département. Elle devient ainsi la deuxième femme ministre des affaire étrangère après Rosine Sori Coulibali .

Maminata Traoré/Coulibaly, ministre de l’Environnement, de l’Énergie de l’Eau et de l’Assainissement

Chercheure à l’Institut de recherche en science de la santé ( IRSS), elle a fait son entrée en politique dans le deuxième gouvernement de Christophe Dabiré comme ministre délégué, chargé de la Recherche Scientifique et de l’Innovation. Éjectée de son fauteuil lors du remaniement ministériel de décembre 2021 , elle revient cette fois-ci comme ministre plein pour gérer l’un des plus gros ministères de la transition à savoir l’Environnement de l’Énergie de l’Eau et de l’Assainissement

Maminata Coulibaly  a occupé plusieurs postes de responsabilité. Avant d’être appelée au département de la Recherche,  elle était depuis 2018, directrice de recherche au conseil malgache pour l’enseignement supérieur. Elle a également servi comme directrice scientifique de la direction Régionale de l’IRSS (institut de recherche en science de la santé) basée à l’Unité de Recherche Clinique de Nanoro.

 

Valérie Kaboré, ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme

Réalisatrice et productrice de cinéma, directrice de l’Agence de Communication Media 2000, Valérie Kaboré siége depuis 2016 à la chambre de commerce et d’industrie du Burkina-Faso (CCI-BF) comme élue consulaire dans la catégorie entreprise culturelle et créative.

 

 

Aminata Zerbo/Sabane, ministre de la transition digitale des postes et des communications électroniques

Dr Aminata ZERBO/SABANE, occupait le jeudi 1er avril 2021, le poste de Directrice Générale de l’Agence Nationale de Promotion des Technologies de l’Information et de la Communication (ANPTIC).

 

Salimata Nébié/Conombo, ministre du genre et de la famille

 

Fervente militante des droits humains, Salimata Nébié/Conombo, est la secrétaire générale de Think Tank Burkina International. Auparavant, elle a travaillé comme chargée de programme dans un bureau de la coopération canadienne.Celle qui va désormais diriger le ministère en charge du Genre et de la famille se considère comme humaniste plutôt que Féministe. « Mon engagement n’est pas spécifiquement pour la cause de la femme en tant qu’être féminin mais plus du côté de l’humain. Je mets la femme en facteur de tout ce que je fais parce dans notre société, les plus vulnérables, ce sont les femmes et les enfants. Cette frange de la société a plus besoin d’égards, d’attention et de ressources pour s’élever un peu et vivre décemment dans son environnement », avait-elle confié à QueenMafa, lors d’une interview.

Brigitte Marie Suzanne Compaoré/Yoni, ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et de la prospective chargé du budget.

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !