Sécurité alimentaire : plus de 600 000 personnes déplacées internes victimes de la faim

 

 

 

28 organisations d’aide internationale ont indiqué  qu’au Burkina Faso, la situation des personnes déplacées internes est inquiétante. Plus de 600 000 personnes souffrent d’insécurité alimentaire. Elles l’ont fait savoir dans un communiqué daté du 5 septembre 2022. La forme la plus sévère touche 12 personnes sur 100 de la population déplacée. Dans le même temps 3 personnes sur 100 de la population burkinabè sont concernées, précisent les humanitaires. La situation s’est aggravée avec le terrorisme.  La multiplication des attaques violentes a augmenté de plus de 7.000 % depuis août 2018, déclarent les organisations d’aide internationale.
Les enfants sont les plus touchés. Cependant, l’aide n’arrive pas à satisfaire les besoins en abris, en eau, en santé et en éducation. Selon les humanitaires, le financement annuel de leurs activités est seulement de 36% du budget nécessaire. Ils plaident pour une augmentation urgente de leurs ressources financières.

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !