Burkina Faso : plus de 400 associations et groupements féminins dotés en matériels et en unités de production

195

Le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré était face aux députés ce mardi 19 mai 2020 à Ouagadougou. Objectif : faire le point sur la situation de la nation.  Dans son intervention, le Premier ministre a présenté les acquis engrangés dans la mise en œuvre du programme gouvernemental au cours de l’année 2019.

C’est à travers un discours que le chef du gouvernement a présenté la situation de la nation à l’hémicycle. Dans son allocution, Christophe Joseph Marie Dabiré a passé en revue tous les secteurs d’activités avec les avancées enregistrées dans la mise en œuvre du plan national de développement économique et social (PNDES). Pour le secteur de la santé, le premier ministre a confié que le gouvernement a poursuivi la mise en œuvre de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. Dans cet élan, Il œuvre à l’expansion progressive de la contraception moderne reconnue comme mesure puissante d’accélération de la capture du dividende démographique.

Au titre de la promotion de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et des femmes, Christophe Joseph Marie Dabiré note un renforcement de la création de centres de formation professionnels et la mise en place de nouveaux instruments de financement et d’appui à la formation professionnelle. A cet effet, plusieurs associations féminines ont bénéficié d’équipements pour la mise en œuvre de leur activité. « Le gouvernement a doté plus de 400 associations et groupements féminins en matériels ou en unités de production. Il a apporté des financements à des projets portés par des femmes et des jeunes à travers différents fonds. », a laissé entendre le chef du gouvernement.

Le premier ministre a aussi salué la visite de la Chancelière allemande Angela MERKEL au Burkina Faso en mai dernier. Cette visite, selon lui, a été fructueuse et a permis non seulement de renforcer les liens entre les deux pays mais aussi d’échanger sur les perspectives dans la lutte contre le terrorisme.

A la fin de son discours, le chef du gouvernement a apprécié positivement la résilience du peuple à endiguer les conflits communautaires et l’élan de solidarité à l’endroit des personnes déplacées internes.

Laissez votre commentaire ici !