Burkina Faso : « Paga-moi femme », une application pour aider les femmes à mieux gérer leurs menstrues

74

« Paga-moi femme » est une application made in Burkina qui a réussi son intégration dans l’univers des outils de gestion du cycle menstruel de la femme, depuis plus d’un an déjà. Cette application est une conception du docteur Kassoum Yamba, chercheur au Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) au Burkina. « Paga Moi Femme » offre la possibilité aux utilisatrices de suivre et de planifier avec efficacité les périodes menstruelles de la femme. 

 

La politique nationale genre du Burkina Faso en son volet santé fait mention de difficultés liées à la santé sexuelle et reproductive de la femme. Ces difficultés se résument au manque de moyens financiers et à l’inaccessibilité des centres de santé par les femmes qui, pour la plupart, sont confrontées à un problème de gestion de leurs menstrues. Fort de ce constat, docteur Kassoum Yamba, chercheur burkinabè au Centre National de Recherche Scientifique et Technologique (CNRST) a conçu « Paga moi femme », une application numérique à même de soulager cette difficulté liée à la gestion des menstrues de la femmes. 

« Paga moi femme » est une application mobile qui permet à la gent féminine de mieux gérer son cycle menstruel. Cette application offre également l’opportunité aux femmes d’apprendre davantage sur la santé de la reproduction. « Paga moi femme est une application qui contribue à la promotion de la santé féminine.  Elle aide les femmes à planifier leurs activités en fonction de l’arrivé de leurs menstrues », indique docteur Kassoum Yamba, concepteur de l’application

Contrairement aux autres applications dont les données sont stockées sur un serveur, « paga moi femme » est locale et les données sont stockées sur le téléphone. Ces données ne sont accessibles que par l’utilisateur.  « L’avantage de paga c’est que les informations sont stockées sur le téléphone dans la sécurité à 100%. Au besoin l’utilisateur peut, dans la rubrique « paramètres avancés », définitivement supprimer toutes les données localement stockées », déclare docteur Kassoum Yamba

 

 

L’application prend en compte les deux dernières dates des menstrues par ordre d’arrivée. Cet ajout permet au système d’évaluer automatiquement la durée du cycle. « C’est intéressant pour celles qui ont un cycle irrégulier. Pour celles qui ont un cycle régulier, c’est encore plus facile », ajoute Kassoum Yamba

Comment fonctionne l’application « Paga moi femme » ?

Tout commence par le téléchargement de l’application sur playstore version Android. Une fois installée, l’application demande les deux dernières dates des menstrues par ordre d’arrivée. L’utilisatrice doit créer un compte avec un mot de passe et un pseudonyme pour sécuriser ses données.  

Mise à jour régulièrement, l’application indique la date des prochaines règles ainsi que les jours fertiles ou période ovulatoire. Un calendrier intégré affiche l’ensemble de ces paramètres afin d’aider les femmes à suivre leurs cycles menstruels. Plusieurs fonctionnalités y sont intégrées permettant ainsi de voir les dates introduites, les statistiques sur les cycles ainsi qu’un graphique permettant de visualiser l’évolution des cycles dans le temps.

« Paga moi femme » intègre également un forum social où les femmes échangent avec les médecins et les gynécologues sur les thèmes relatifs à la santé féminine. « L’application donne la possibilité aux utilisatrices de discuter directement avec d’autres femmes », précise Kassoum Yamba.

Pour accéder au forum, il faut mettre son compte à jour avec un email ou un numéro de téléphone. « Vous verrez des suggestions et des conseils des médecins et gynécologues à l’endroit de ces femmes », confie le concepteur de l’application

Des hommes impliqués dans l’usage de « Paga moi femme »

L’application ne compte pas que des utilisatrices. Certains hommes utilisent également « paga moi femme ».  A ce jour l’application compte près de 3000 utilisateurs dont des hommes également. Les hommes qui utilisent « paga moi femme » sont ceux dont les femmes ne savent pas s’y prendre avec les smartphones. Ces hommes aident leurs femmes à utiliser l’application en posant des questions pour celles-ci. « Il y a des hommes qui viennent poser aussi des questions sur le cycle menstruel de leur femme », note le concepteur de l’application

« Paga moi femme » est une conception à but non lucratif. Compte tenu de son caractère social, le concepteur espère un soutien des utilisateurs pour rendre l’application pérenne.

 Lien de téléchargement de l’application

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.kassybf.paga

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !