Burkina Faso : l’IPBF dresse le bilan des activités post-forum génération égalité

853

L’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF) a organisé ce mardi 5 octobre 2021 un atelier de restitution du bilan des activités réalisées avant et pendant le Forum Génération Égalité. Cet atelier vise à rendre compte des actions menées lors du Forum Génération Égalité aux organisations de défense des droits des filles et des femmes.

Trois mois après la tenue du Forum Génération Égalité, l’heure est au bilan des activités. Cet atelier s’inscrit dans une démarche de redevabilité à l’endroit des organisations de jeunes filles et femmes œuvrant pour la promotion des droits de l’autre moitié du ciel.

« Au cours de cet atelier de restitution, nous allons dresser le bilan des activités que nous avons eu à organiser ensemble dans le cadre du forum génération égalité. Il est question de rendre compte, de ce que nous avons pu faire et voir avec les organisations de jeunes. Nous allons voir ensemble comment construire les prochaines étapes pour qu’ensemble nous puissions parvenir à un monde égalitaire à l’horizon 2030 », a laissé entendre Brigitte Ouoba/Syan, conseillère genre et jeunes à Pathfinder international.

Brigitte Ouoba/Syan, conseillère genre et jeunes à Pathfinder international

Il s’agit pour les participants d’examiner les engagements que le Burkina Faso a pris en matière de santé sexuelle et reproductive lors du forum génération égalité en vue de proposer dans actions pour leur mise en application.

« Il s’agit de décortiquer ces engagements et voir dans quelle mesure nous pouvons initier des actions qui vont aider la jeunesse du Burkina Faso à atteindre un niveau de santé sexuelle et reproductive satisfaisant en terme d’accès de services à l’endroit des filles et des femmes », a mentionné Wendyam Micheline Kaboré, directrice exécutive de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF).

Wendyam Micheline Kaboré, directrice exécutive de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF)

Au cours de l’atelier, les participants échangeront également sur les actions à mener en faveur de la promotion du genre au Burkina Faso. « Nous allons aborder les thématiques du forum sur le volet genre et droits humains au niveau du Burkina Faso. Nous allons partager les résultats des activités qui ont été réalisées mais également avoir des travaux de groupe pour proposer des actions à l’endroit des filles et des femmes », a précisé Wendyam Micheline Kaboré, directrice exécutive de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF).

Les initiatrices de cet atelier ont invité les participants à mener des réflexions et à proposer des solutions qui permettront d’atteindre l’égalité homme-femme d’ici 2030.

Juliette Nathalie Bakyono présidente de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF)

« Je vous invite toutes et tous à saisir cette occasion qui nous est offerte de nous approprier les conclusions du forum génération égalité au Burkina Faso, ainsi que les différents engagements qui ont été pris afin de créer ou d’innover en définissant les grandes actions qui nous permettront, à nous jeunes, de travailler à atteindre l’égalité homme-femme dans les délais qui nous sont impartis », a mentionné Juliette Nathalie Bakyono présidente de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la femme (IPBF).

En rappel, le forum génération égalité s’est déroulé du 30 juin au 2 juillet 2021 à Paris. Lors de ce forum, le Burkina Faso était co-leader de la coalition droit à disposer de son corps et droit à la santé sexuelle et reproductive.

Marie Sorgho

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !