Burkina Faso : les forces vives de la nation examinent les projets de textes et d’agenda de la Transition

Les forces vives de la Nation ont entamé ce lundi 28 février 2022 l’examen des textes de la charte constitutionnelle de la Transition. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le lieutenant-colonel Evrard Somda, chef d’Etat-major de la gendarmerie nationale, représentant le chef de l’Etat.

C’est un processus que le chef de l’Etat a voulu « inclusif » et en phase avec « les aspirations profondes de notre peuple », a d’emblée souligné le lieutenant-colonel Evrard Somda. Ces Assises qui rassemblent toutes les composantes de la nation burkinabè sont « l’occasion pour toutes les forces vives de la Nation de connaître et d’examiner en profondeur et sans complaisance les projets de textes et d’agenda de la Transition », a indiqué le représentant du président du Faso.

A l’initiative du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, président du Faso, président du Mouvement patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), une commission technique a été mise en place aux fins d’élaborer les projets de textes et de proposer un agenda de la Transition. Ladite commission a remis son rapport au chef de l’Etat, le 23 février dernier.

Selon le lieutenant-colonel Evrard Somda, l’objectif de ces assises de cadrage de la période de transition est principalement d’apporter des amendements aux propositions faites par la commission technique, d’enrichir le projet, de valider les textes ainsi que le calendrier de la Transition, pour mener à bien le processus de refondation. L’ambition à terme est de fournir un « guide aux actions à entreprendre pour conduire notre pays vers des élections inclusives, libres et transparentes », a déclaré le lieutenant-colonel Somda.

Les participants à ces Assises ont donc été appelés à faire un « examen en profondeur et sans complaisance » des documents soumis à leur appréciation. Les réflexions organisées en quatre phases s’articulent autour de l’examen et l’adoption des textes de la Transition, l’examen et l’adoption de l’agenda de la Transition, l’examen et l’adoption de la charte des valeurs, la désignation du président de la Transition et la signature de la Charte.

Ces Assises nationales constituent une étape importante de l’œuvre de refondation portée par le MPSR.

Direction de la communication de la présidence du Faso

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !