Burkina Faso : le sens réel de la gratuité de l’électricité dévoilé

654

Le ministre en charge de l‘énergie a animé une conférence de presse ce samedi 4 avril 2020 à Ouagadougou sur les mesures sociales qui impliquent son département dans le cadre de la lutte contre du COVID-19. La gratuité de l’électricité pour les tranches sociales et la réduction du montant des factures étaient au menu des échanges avec les hommes et femmes de médias.

La gratuité de l’électricité annoncée par le président du Faso dans le cadre des mesures sociales va s’appliquer jusqu’à 7 132FCFA pour les clients. C’est ce qu’à laisser entendre le ministre en charge de l’énergie Ismael Bachir Ouédraogo,  au cours de ce point de presse. Cette mesure concerne les clients de 3 ampères dont la consommation est inférieure ou égale à 75 KWH . La mesure sociale prévoit également un rabattement de 50% du coût de KWH pour les clients de 5 à 10 ampères par mois. Par conséquent ces derniers seront soumis à une gratuité de 7 331 F CFA ce qui correspond à près de 56% de la somme moyenne prévue. Ces mesures s’appliquent aux abonnés des compteurs post-payés et prépayés ce qui signifie que cela englobe les abonnés cash power. 

Pour les marchés et yaars fermés, la même mesure sociale s’applique  aux clients de 3ampères, 5ampères et 10ampères. Pour ceux qui sont au-delà de cet ampérage, les discussions seront menées avec toutes les parties prenantes pour décider de l’aide qui leur sera offerte. « Nous allons avoir une discussion avec les municipalités et les responsables de ces marchés et yaars pour les aider au cas par cas », a confié Ismael Ouédraogo. Ces mesures au niveau de la SONABEL vont toucher 90% de la clientèle.

« Il y aura une réduction du montant des factures de l’ensemble des coopératives d’électricité correspondant à un cumul de 515 144 099F CFA pour avril, mai et juin », a-t-il précisé.

 Au niveau de l’ANEREE, la réduction de 50% des coûts pour les kits solaires Solar home système s’élèvent à près de 700 millions et cela va permettre à près de 25 000 ménages d’avoir accès à l’énergie solaire à un coût hautement social. «  Cette mesure du gouvernement au travers du ministère de l’énergie va permettre aux ménages vulnérables de vivre cette période de canicule tout en facilitant les conditions d’auto confinement face au COVID-19 », a déclaré le ministre. De son point de vue, la mise à disposition des kits solaires s’inscrit également dans la phase2 du projet Back-up solaire visant à faciliter l’accès des populations aux kits solaires de qualité avec une amélioration des conditions de vie des burkinabè. 

Toutes ces mesures dans le secteur de l’énergie prennent en compte  trois mois : avril, mai et juin. Elles vont coûter environ 15 milliards de F CFA et vont toucher environ 667 000 ménages.

Marie SORGHO

Laissez votre commentaire ici !