Burkina Faso : un cas suspect de fièvre hémorragique confirmé

107

Le ministère de la santé a confirmé la présence d’un cas suspect de fièvre hémorragique à Ouagadougou à travers un communiqué. Admis ce dimanche 22 août 2021 au centre hospitalier Universitaire de Bogodogo, le patient est âgé 22 ans.  

Le cas suspect a été admis aux urgences médicales du centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B) ce dimanche 22 Août 2021.

Selon le communiqué du ministère de la santé, ce dernier est arrivé au Burkina Faso il y a de cela 48h en provenance de Niancarré / Kadiolo dans la République de Côte d’Ivoire (RCI).

« Après un parcours dans deux formations sanitaires du district sanitaire de Ziniaré (Région du Plateau central), il a été reçu aux urgences médicales (UM) du CHU-B ce dimanche », a indiqué le communiqué du ministère de la santé.

Avec le contexte épidémiologique sous-régional, le ministère entend mener des enquêtes approfondies pour maîtriser la situation.

« Au regard de la situation sanitaire qui prévaut en ce moment dans la sous-région, une enquête étiologique s’impose », précise le communiqué.

En vue d’une prise en charge recommandée, l’équipe médicale a isolé le patient pour un traitement spécial.

« Le patient a été immédiatement isolé par l’équipe du CHU-B conformément aux normes recommandées ; une démarche diagnostique et de prise en charge sont en cours ».

Pour l’heure, le ministère de la santé tient à rassurer les populations et les invite au respect des mesures de prévention des maladies.

Dans l’optique de faire face aux différentes menaces sanitaires, le pays des hommes intègres a renforcé le système de surveillance épidémiologique.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !