Burkina Faso : 14 femmes sur 70 seront à l’Assemblée législative de la Transition

La liste des membres titulaires devant siéger au sein de l’Assemblée législative de la Transition (ALT) au Burkina Faso a été publiée le samedi 19 mars 2022.Sur cette liste on dénombre 14 femmes contre 56 hommes pour un total de 70 personnalités désignées d’où un pourcentage 20% de femmes contre 80% d’hommes. Le constat reste amer.

Alors que la loi sur le quota genre fixe des quotas de 30% au moins de la part des femmes, ce gouvernement de transition peine à remplir ce devoir. L’on se rappelle des différentes nominations depuis le coup d’État du 24 janvier dernier.

D’abord la mise en place d’un comité pour penser et tracer les sillons de la « restauration » avec la présence d’une seule femme dans ce comité, la nomination de ministres de la transition avec 25 ministres dont 6 femmes. C’est maintenant autour des nominations des membres titulaires de l’Assemblée nationales avec un total de 70 membres titulaires dont 14 femmes.

Une chose est certaine, ce gouvernement reste sensiblement constant dans la nomination des femmes aux postes de leaders.

Le redressement du Burkina Faso et la lutte contre le terrorisme passe également par les femmes qui en plus d’être plus nombreuses que les hommes, possèdent également de grandes compétences. Les femmes peuvent et doivent prendre part à la construction et à l’édification de notre maison commune qui est le Burkina Faso.

Des compétences et des qualifications il y en a à revendre avec les femmes. Le développement du Burkina Faso ne se fera pas sans les femmes.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !