Bien être des personnes Handicapées : Laurence Ilboudo s’engage

204

Pour mieux prendre en compte les préoccupations des personnes vivant avec un handicap notamment les étudiants, le ministère en charge de l’action humanitaire discute avec ces derniers autour d’une table ronde ce vendredi 07 juin 2019 à Ouagadougou.

Le 13 juin 2017, s’est tenu à Ouagadougou, une rencontre d’échanges entre la ministre en charge de la femme et de la solidarité et les organisations des personnes handicapées. Des échanges qui ont portés  sur les préoccupations des personnes en situation d’handicap et au terme de la rencontre, des engagements ont été pris parmi lesquels figurait celui de la rencontre périodique d’échange.

C’est dans ce cadre que  ce tient ce dialogue dont les objectifs sont entre autres de présenter les attributions du ministère prenant en compte les personnes handicapées, porter à la connaissance des organisations des personnes handicapées les principales réalisations du ministère en 2018 et les prévisions de 2019 et enfin recueillir les préoccupations des personnes handicapées.

Marie Hélène Laurence Ilboudo, ministre en charge de l’action humanitaire, cette rencontre va contribuer à faire des propositions concertées et harmonisées qui permettront au gouvernement d’entreprendre des actions plus efficaces dans le cadre de la promotion et de la protection des personnes handicapées.

Elle poursuit : « la présente rencontre se tient après que mon département ait subi des modifications tant dans son appellation que dans son organisation. Cependant, je peux vous affirmer que les attributions régaliennes qui consacrent la protection et la promotion des droits des personnes handicapées demeurent en bonne place, c’est à dire priorité dans mon département ».

La ministre conclut en réaffirmant son engagement à ne ménager aucun effort pour le bonheur des couches sociales vulnérables au Burkina en général et des personnes handicapées en particulier.

Issa Palenfo, président Burkinabé des associations de promotion des personnes handicapées, en venant à cette rencontre nous entendons à ce que la ministre prenne beaucoup plus d’engagement pour l’amélioration de nos conditions de vie. Parce que c’est sur les engagements que se basent les réalisations. Nous la félicitons déjà pour la réorganisation et de ce qui a été fait.

Et ce sont les coordonnateurs régionaux des organisations des personnes handicapées, les présidents des organisations faitières, les présidents des organisations catégorielles de personnes handicapées, les présidentes d’organisation féminines et les organisations spécifiques qui participent à cette table ronde avec la ministre.

                                                                        Aminata GANSONRE

Laissez votre commentaire ici !