Ce samedi 18 juin 2022, a eu lieu à Ouagadougou, la remise des prix du  concours Trophée Baramousso de Moov Africa, qui récompense les meilleures associations féminines au Burkina Faso. Cette année, le trophée est allé à l’Association Thangba N’Touon (ATNT) de Gaoua.

La cérémonie de remise des prix Baramousso a réuni entres autres les associations nominées, les femmes de Moov Africa, les partenaires de la société, des représentants des ministères de tutelle et du genre.

Sur 16 candidatures au départ, cinq associations ont été présélectionnées et soumises à des enquêtes minutieuses et des investigations sur la qualité de leur impact sur le terrain. En fin de compte, trois associations ont été retenues comme lauréates.

L’Association Thangba N’Touon de Gaoua, occupe la première place et remporte 10 millions de francs, le trophée et une attestation.La deuxième place est allée à l’Association pour la Promotion des Femmes du Kouritenga de Koupéla (APF/K), qui remporte  la somme de 3 millions de Fcfa.

Le Réseau pour la promotion et l’Autonomisation de la Femme Rurale de Manga (REPAFER), quant à lui, occupe la troisième place et s’en sort avec la somme de deux millions de FCFA.

La deuxième place est allée à l’Association pour la Promotion des Femmes du Kouritenga de Koupéla

 

Le Réseau pour la promotion et l’Autonomisation de la Femme Rurale de Manga occupe la troisième place .


A lire aussi :

– Baramousso 2021 : l’association Espoir du Sourou remporte le trophée

Baramousso 2020 : La Fédération pour l’Épanouissement de la Femme de Bobo Dioulasso lauréate


La présidente de l’Association Thangba N’Touon, Hélène Poda visiblement émue, s’est exprimée en ces termes « Les mots me manquent. Ça va changer beaucoup de choses. On va acheter des machines à tisser, beurre de karité, soumbala, améliorer notre travail ».

 

Présente à cette soirée, Mme Alizèta ZERBO SABANE, la ministre  en charge de la Transition Digitale, des Postes et des Communications Électroniques a félicité et encouragé les lauréates.  Son département s’est engagé à octroyer à chaque association lauréate, un ordinateur portable, une tablette, la conception et le développement d’un site web ainsi que la formation en marketing digital des membres du bureau.

Dans l’optique de galvaniser ces femmes battantes, le gouvernement s’est également engagé à offrir à chaque lauréate, à travers le ministère du Genre et de la Famille et celui de l’agriculture, un million de FCFA et un lot de matériels agricoles (charrette, motopompes, charrues, tricycles, motoculteurs et des semences de niébé).


A lire aussi :

Baramousso 2018 : l’Association Tin Hanbi Ti Yema de Fada

N’Gourma remporte le trophée


 

La photo de famille avec les lauréates

 « Depuis 2015, nous célébrons cet évènement avec fierté.  A travers ce label Baramoussso, les associations gagnent en notoriété. Ce qui leur permet d’obtenir des opportunités de financements à l’échelle nationale et internationale », a déclaré le Directeur Général de Moov Africa, Abdelillah EL AYDI. Il a exprimé   sa reconnaissance au gouvernement pour son implication dans la réussite de cet évènement et a invité tous les acteurs à prendre l’exemple de Moov Africa pour soutenir la femme burkinabè, consolider son autonomisation et renforcer sa résilience. Selon ce dernier, ce sont au total 105 millions de FCFA, qui ont été mobilisés et distribués pour aider 34 associations depuis le lancement du Trophée Baramousso tandis que des milliers de familles ont vu leurs conditions de vie, s’améliorer.

Avec ce prix l’association pourra renforcer son activité pour le bonheur des femmes du Sud-ouestt

Pour la responsable financière de l’association Maïa de Bobo Dioulasso, lauréate du premier Trophée Baramousso en 2015, Mme Karidia Sanou, qui, représentait la présidente de son association, marraine de cette cérémonie, les Trophées Baramousso permettent de donner une grande visibilité aux lauréates. « Grace à Baramousso, l’association Maïa a grandi. Cela nous a permis d’avoir une certaine crédibilité aux yeux de nos bailleurs », a-t-elle expliqué. Et de rappeler avec fierté que son association qui, à ses débuts comptait 20 organisations féminines est passée à 78 en 2022 et réunit 2875 femmes.

Karidia Sanou, la représentante de la marraine a exhorté la lauréate à ne pas baisser les bras.

La représentante de la marraine, Karidia Sanou n’a pas manqué d’exhorter la lauréate à ne pas croiser les bras et de continuer à se battre.

Baramousso est un concours qui vise à accompagner les associations féminines dont le mérite est reconnu aussi bien par leur communauté que par un jury. Institué depuis 2015 par Moov Africa, le concours est à sa 8e édition.

 

Françoise Tougry

queenmafa.net

Laissez votre commentaire ici !