Baramousso 2020 : La Fédération pour l’Épanouissement de la Femme de Bobo Dioulasso lauréate

110

Les lauréates de la 6ème édition du concours « Baramousso » sont désormais connues. La cérémonie de remise de prix a eu lieu ce vendredi 18 septembre 2020 à Ouagadougou. Organisé par l’opérateur de télécommunication ONATEL SA, cette cérémonie de récompense s’est déroulé en présence de Sika Kaboré, marraine de l’édition 2020 du « trophée Baramousso ».

Ce sont 28 associations féminines qui se sont portées candidates au trophée Baramousso 2020. Après la phase de présélection 7 d’entre elles ont été retenues pour la finale la compétition.  A l’issue de la délibération du jury, les 3 premières associations féminines ont reçu des lots au cours de cette cérémonie de distinction.

A ce titre, c’est la Fédération pour l’Épanouissement de la Femme et d’Aide à l’Enfance de Bobo Dioulasso ( FEFAE) qui a remporté le premier prix composé d’un chèque de 10 millions de F CFA, le trophée Baramousso et une attestation.

Christine Konkolé, présidente de laFédération pour l’Epanouissement de la Femme et d’Aide à l’Enfance de Bobo Dioulasso ( FEFAE). Lauréate du trophée Baramousso 2020

Les 2ème et 3ème prix ont été attribué respectivement à l’Association Tew-Maalou (ATM) de Gaoua et la Coopérative Simplifiée de Transformation des Produits Agricoles Wend-Waoga de Tenkodogo.

Judith Youl, présidente de l’Association Tew-Maalou (ATM) de Gaoua. Lauréate 2ème prix de Baramousso 2020

Elles ont reçu respectivement un chèque de 3 millions de F CFA et un chèque de 2 millions de F CFA en plus d’une attestation décernée à chacune.

Adama Didano Bikenga, présidente de la Coopérative Simplifiée de Transformation des Produits Agricoles Wend-Waoga de Tenkodogo. Lauréate du 3ème prix Baramousso 2020

A l’occasion de cette cérémonie de récompense, les lauréates ont exprimé leur joie et témoigné leur reconnaissance à l’endroit des organisateurs de ce concours. « Je suis très contente et je remercie l’ONATEL, ce prix va contribuer à renforcer la capacité de production de notre association », a laissé entendre Christine Konkolé, présidente de la FEFAE.

Christine Konkolé reçoit son trophée de la main de Sika Kaboré

Dans la même dynamique, la lauréate du second prix a également exprimé ses sentiments. « C’est une immense joie pour nous de recevoir ce prix qui est une invite pour nous à mieux faire et à grandir davantage », a déclaré Judith Youl, présidente de l’ATM.

Les lauréates de la 6ème édition de Baramousso

Le choix des lauréates s’est faite sur la base des critères définis par le règlement du concours. Le travail des membres du jury a été marqué par une visite- terrain sur le site de toutes les associations pré-sélectionnées.

« Les visites-terrain ont fait l’objet d’enquêtes minutieuses et d’investigations sur le terrain par rapport à leur gouvernance et la qualité de leurs résultats pour permettre au jury de désigner l’Association Baramousso édition 2020 », a mentionné Léopold Habou, président du jury.

Léopold Habou, président du jury de Baramousso 2020

Le travail des femmes contribue au développement de la nation entière

Initié dans le but d’encourager et valoriser les actions des associations féminines battantes, le concours Baramousso est une tribune pour les organisateurs de renforcer les capacités financières et matérielles des lauréates.

Mohamed Naïmi, directeur général de l’ONATEL.

« Pour nous, soutenir, encourager et récompenser ces braves femmes contribue non seulement à leur autonomisation mais aussi au bien être de familles entières », a déclaré  Mohamed Naïmi, directeur général de l’ONATEL.

Pour les initiateurs du concours Baramousso, le travail des femmes contribue au développement de la nation entière et il convient par conséquent de valoriser leur mérite. « Nous saluons vos sacrifices continuels et vos prouesses accumulées qui contribuent amplement au développement de la nation toute entière », renchérie Mohamed Naïmi.

Au cours de la cérémonie de remise des prix,la marraine de cette 6ème édition du concours Baramousso a encourager les femmes à se battre afin d’être promues. « Je voudrais profiter de l’opportunité que m’offre cette tribune pour inviter toutes les femmes à demeurer des leaders car c’est votre combativité et votre leadership qui seront récompensés », laissé entendre Sika Kaboré, marraine de la cérémonie.

Sika Kaboré (au milieu), marraine de Baramousso 2020

Elle a également félicité l’ONATEL pour cette initiative qui a son sens contribue à l’épanouissement de la femme.   « De telles initiatives sont à encourager car elles permettent au côté du gouvernement de porter leur contribution aux efforts faits pour atteindre la tolérance zéro à tous les maux que vivent les femmes dans notre pays », a affirmé Sika Kaboré.

A l’occasion de cette cérémonie de distinction, le comité d’organisation a décerné un trophée d’honneur à la marraine Sika Kaboré , preuve de son engagement dans la promotion des actions des femmes. La cérémonie a été marquée par des prestations d’artistes tels que Malika la slamazone, Miss Tanya et Solo Dja Kabako.

En rappel, la lauréate du trophée Baramousso de l’édition 2019 a été l’Association Tégawendé des Femmes Handicapées de Koudougou.

Marie Sorgho

 

 

Laissez votre commentaire ici !