Baccalauréat 2017 : la moisson peu reluisante

220

Débuté depuis le 20 juin, les résultats du premier tour du Baccalauréat sont désormais connus, pour ce qui est des centres de Ouagadougou. Au lycée privée la Jeunesse qui a accueilli des candidats de la série A4, les résultats n’ont été satisfaisants à l’image de plusieurs établissements de la capitale.

 

Pour cette session 2017 du Baccalauréat, le taux de réussite est en générale peu satisfaisant pour les résultats du premier tour. Au lycée privée de la jeunesse, deux jury de la série A4 ont été mise en place. Au jury 32, sur 256 candidats ayant subi les épreuves du premier tour, 58 sont admis, et 68 candidats doivent subir les épreuves du second et 132 élèves ont joué du coup soit un taux de réussite de 22,65%.

 

Pour le jury 33, sur 257 candidats enregistrés, 57 sont admis et 63 doivent subir les épreuves du second tour et 137 ont échoué soit un taux de réussite de 22,17%.

Nonobstant, ce résultat peu fameux, les candidats ayant été déclarés admis se sont laissé emportés par leur émotion. Cri de joie, ou des larmes de joie, c’est le sentiment qui anime la plupart des candidates qui viennent d’être admises au premier tour du Baccalauréat.

 

Après de longs jours d’insomnie à attendre les résultats, le grand jour est enfin arrivé. Une journée de joie infinie pour celle admises mais de peine et d’espoir pour celles qui doivent repartir pour le second tour ou celles qui ont échoué du coup. Si pour certaines la réussite était assurée, d’autres par contre n’y croyaient pas.

Pour Angela Ouédraogo du lycée de la jeunesse, cette réussite est le couronnement de 9 mois de travail et de sacrifice. Les larmes aux yeux elle dit être très émue. « A un certain moment je n’y croyais plus. Je suis très contente et je dédie cette réussite à mes parents et amis qui m’ont beaucoup soutenue », dit-elle les larmes aux yeux.

 

Nadia Ouattara du lycée Privée Bangré, dit ne pas avoir les mots pour exprimer sa joie. « Je suis très émue les mots me manque pour exprimer ce que je ressens en ce moment je rends grâce à Dieu ». dit-elle toute émue.

C’est le même sentiment qui anime cette autre candidate, Barry Ramata plus préoccupée à informer ses parents et amis, qu’à nous écouter.

Si pour ces candidates admises, c’est la fin du stress, Aicha Drabo cette autre candidate doit subir les épreuves du second tour. « Je suis au second tour. Je dois encore me mettre au travail mais j’ai foi que ça va marcher », explique-t-elle toute confiante.

Tristesse joie ou espoir, c’est l’un de ces sentiments qui animent les candidats de cette session 2017. Rendez-vous est donné pour le lundi 3juillet pour ceux qui devront subir les épreuves du second tour.

Madeleine Kiénou

Laissez votre commentaire ici !