Attaque terroriste : « le peuple burkinabè ne pliera pas l’échine face à la barbarie »

286

Suite à l’attaque terroriste du 13 Août perpétrée sur le café-restaurant Istanbul, ayant occasionnée la mort de 18 personnes et plusieurs blessés, une marche silencieuse à été organisé ce samedi 19 août 2017 à Ouagadougou.

Issus de toute les classes politiques, sociales et culturelles ils ont été des centaines de personnes à répondre à l’appel patriotique pour d’une seule voie témoigner leur compassion aux familles éplorées, saluer la bravoure des forces de défense et de sécurité, et surtout, réaffirmer leur amour à la nation et condamner avec ferveur ces actes ignobles et barbares.

Main dans la main, en tenue blanche symbole de la clarté, les différents acteurs ont bravé le soleil, de la place de la nation au restaurant café Istanbul ou 18 personnes sont tombées sous les balles assassines des terroristes.

 Un arrêt a été marqué devant le restaurant CAPPUCCINO et l’hôtel splendide qui ont été la cible des attaques terroristes en Janvier 2016.

 

Au moment où le Burkina Faso tout entier pleure ses disparus, cette marche est un moment de recueillement et de détermination à assumer notre devenir et à ne pas nous  laisser abattre par la peur. C’est également le lieu pour cette population motivée, de montrer à ces barbares que leurs actes n’ont pas affaiblit l’espoir de la construction du Burkina.

 Devant le café ISTANBUL, les moments de prise de parole ont été consacrés aux prières et bénédictions pour le repos de l’âme de nos chers disparus.

Le maire de Ouagadougou, Louis  Armand Beouindé

 

Tous ensemble et d’une seule voie les marcheurs ont entonné l’ hymne nationale pour témoigner à quel point ils sont prêts à tout pour défendre la patrie.

Pour Louis Armand Beouidé, maire de la commune de Ouagadougou, cette marche est un message de solidarité.  « Nous restons confiants et optimistes. La vie l’emporte toujours sur la barbarie. Nous manifestons notre solidarité envers les institutions du Burkina Faso et aux forces de défense et de sécurité », a-t-il ajouté.

 

A lire également: Burkina Faso: une attaque terroriste fait 17 morts et 8 blessés.

 

 Aicha Junior, quant à elle, a lancé un appel à tous les Burkinabés à se mobiliser lorsqu’il y a un mouvement d’ensemble comme cette marche.

Augusta Palenfo, comédienne

Augusta Palenfo voit en cette marche une occasion d’envoyer un message aux terroristes. Pour elle est c’est le lieu de leur dirent qu’ils ne nous terroriseront pas.  « Nous n’avons rien fait pour mériter cela. Il faut qu’ils arrêtent et qu’ils partent d’où ils viennent », a-t-elle lancé.

Madeleine Kienou

Aminata Gansoré

 

Laissez votre commentaire ici !