Attaque terroriste sur l’axe Bourzanga-Djibo : les blessés sont en majorité des femmes et des enfants

 

Un véhicule de convoi escorté, transportant des civils en partance pour Ouagadougou a explosé au contact d’un engin explosif improvisé. Le drame a eu lieu, le 05 septembre 2022 suite à une attaque terroriste sur l’axe Bourzanga-Djibo.  Le Gouvernorat de la Région du Sahel l’a annoncé dans un communiqué. 35 personnes ont perdu la vie et les nombreux blessés ont été admis dans les services traumatologiques de Ouagadougou, notamment, à la Pédiatrie Charles de Gaule, aux CHU de Bogodogo, de Tengandogo et de Yalgado Ouédraogo. Les blessés, qui sont en majorité des enfants et des femmes, souffrent de traumatismes et de fractures, a précisé le communiqué. Toutes les équipes sont mobilisées et les conditions sont réunies pour une prise en charge adéquate des blessés, a rassuré le ministre de la santé.

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !