Arrondissement 3 : l’opposition politique pour sauver la soldate Rainatou

657

Dans la matinée du 16 novembre, une délégation du chef de file de l’opposition (CFOP) s’est rendue à la mairie de l’arrondissement n°3 de Ouagadougou. Une visite ayant pour objectif de soutenir Rainatou Ouédraogo visée par une motion de défiance par un groupe de conseillers municipaux.

La situation qui sévit à la mairie de l’arrondissement n° 3 est loin de connaitre son épilogue. En effet, l’opposition politique est rentrée dans la danse. Elle a affirmé son « soutien indéfectible » au maire au cours d’une rencontre ce jour.

« Nous sommes venus vous témoigner notre soutien. Restez forts car nous sommes avec vous. Vous êtes un symbole dans le domaine de la gestion. Vous vous battez pour une cause noble », a lancé Jean Hubert Bazié, porte-parole de ladite délégation à l’endroit du maire.

Pour lui, le CFOP ne pouvait pas rester muet vis-à vis de la situation que traverse la mairie. « L’arrondissement n°3 est tout un symbole. Le verdict des urnes doit être respecté et nous souhaitons que les hautes autorités puissent tenir compte de cela », a-t-il affirmé. Et de poursuivre « Une femme à la tête de la mairie, c’est une chance. Elle est le symbole du progrès au Burkina Faso. Toucher à l’arrondissement n°3, c’est toucher à un symbole ».

Des conseillers municipaux toujours solidaires

A l’endroit des conseillers municipaux présents à cette rencontre, il leur a transmis les encouragements de toute l’opposition politique burkinabè dans son ensemble et sa diversité. « Continuez à résister car vous menez un combat noble ». Comme un appel attendu, Drissa Sonkondila parlant au nom des 12 conseillers présents a affirmé leur soutien sans faille au maire Rainatou Ouédraogo. « L’arrondissement n°3 est une forteresse qui ne doit pas tomber. Nous sommes de cœur avec le maire. Nous rassurons tout le monde que nous mènerons le combat jusqu’à la victoire finale », a-t-il dit.

Rainatou Ouédraogo se dit très honorée de recevoir ce soutien de la part de l’opposition politique burkinabè. « Le 2 mai dernier, le CFOP a fait le déplacement pour venir me soutenir et cette fois ci, il s’est manifesté au regard de ce qui se passe, je ne peux que leur traduire tous mes remerciements », a confié le maire.

Sur la question des procurations jointes à la motion de défiance, elle a fait savoir que les personnes concernées disent ne pas se reconnaitre à travers ces actes. « Il y a une main invisible dans tout cela », a avancé Rainatou Ouédraogo qui ne se reproche d’aucune gestion illégale.

La population, un autre soutien de Rainatou

Au moment où la délégation s’entretenait avec le maire, c’est une population sortie nombreuse pour exprimer leur affection à leur élue. Sur les pancartes, l’on pouvait entre autre lire des propos tels que « Soutien au maire », « la population toujours avec son maire », « Rainatou pas bouger ».

Pour le maire, cette action de la population témoigne une fois de plus, sa soif de vérité dans cette affaire.

Plusieurs membres des partis politiques étaient présents à cette rencontre à savoir entre autres Léonce Koné, Victorien Tougma, Amadou Dicko ainsi des députés et des conseillers municipaux.

                                                                                                              Issa KARAMBIRI

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !