Appel à candidatures : subventions COVID-19 Fonds de développement des femmes africaines

133

Les organisations culturelles dirigées par des femmes sont encouragées à postuler pour les subventions Covid-19 du Fonds de développement des femmes africaines (AWDF). La subvention soutient les féministes qui explorent des idées pour faire avancer les droits des femmes.

L’AWDF est une fondation qui soutient les organisations féminines locales, nationales et régionales œuvrant pour l’autonomisation des femmes africaines, la promotion et la protection de leurs droits.

Elle recherche des projets qui donnent aux femmes des compétences nouvelles, l’information, des moyens de subsistance, les opportunités de réaliser leur potentiel et la capacité de faire des choix transformateurs.

« Les impacts économiques et sociaux du Covid-19 sont fortement liés au genre – un fait qui est évident alors que nous faisons face aux menaces immédiates pour la santé et les crises économiques et sociales causées par la pandémie, et que nous planifions un avenir post-Covid », a déclaré l’AWDF.

« AWDF cherche à soutenir les organisations de femmes africaines qui travaillent pour répondre à la crise, au-delà des opérations de prestation de services d’urgence immédiates – en particulier celles qui cherchent à profiter de cette opportunité pour soutenir un changement plus profond dans nos systèmes économiques, sociaux et politiques. »

Admissibilité au projet

L’organisation du demandeur doit être :

  • Une structure qui utilise les arts, la culture, les sports et la technologie pour l’activisme et le changement social.
  • Une structure qui soutient le leadership et se penche sur les préoccupations des femmes confrontées à de multiples discriminations, notamment les femmes vivant avec le VIH, les femmes handicapées, les femmes économiquement marginalisées dans les zones urbaines et rurales, les lesbiennes, les femmes bisexuelles et transgenres et les jeunes femmes (de moins de 25 ans).

Le projet proposé devrait offrir :

  • Un plaidoyer et une production de connaissances sur des sujets tels que les politiques et dispositions de protection sociale et économique, la réforme du système de santé, la réponse et la prévention de la violence à l’égard des femmes, les droits relatifs à l’eau et à l’assainissement, la surveillance et les injustices concernant les mesures de police et de sécurité liées au Covid-19 affectant les femmes.
  • Un accès aux services de justice et d’intervention en cas de violence subies par les femmes.
  • Des initiatives de résilience économique qui comprennent des programmes pour une transformation économique plus profonde, qui s’attaquent aux causes profondes de vulnérabilité économique des femmes.
  • Des initiatives pur les bien-être émotionnel des femmes en réponse à la crise du Covid-19.

L’AWDF acceptera des projets sous les thèmes ci-dessous :

  • Organisation transnationale / sous-régionale et régionale
  • Droits des femmes vivant avec un handicap
  • Maladies transmissibles (MNT)
  • Renforcement des mouvements en Afrique de l’Ouest francophone, y compris les initiatives dirigées et engagées par les jeunes femmes.
  • Réponse post-Covid-19.

Les candidats doivent noter que :

  • Les organisations qui demandent des subventions de plus de 20 000 $ devront fournir un rapport d’audit réalisé par un cabinet d’audit réputé.
  • L’AWDF ne prendra en compte que les montants de subventions inférieurs à 50% du revenu annuel d’une organisation, comme le montrent les derniers états d’audit annuels.
  • L’AWDF n’est pas en mesure de transférer des fonds à des organisations basées au Soudan, au Soudan du Sud ou en Somalie. Cependant, il soutient les organisations basées dans d’autres pays africains qui mettent en œuvre des initiatives dans ces pays
  • Les organisations qui présentent une demande à l’AWDF pour la première fois et les anciens boursiers qui n’ont pas reçu de subvention de l’AWDF au cours des trois dernières années doivent envoyer une lettre de référence ainsi que le nom et les coordonnées d’un arbitre supplémentaire qui connaît le travail de l’organisation. Les arbitres peuvent être des donateurs et d’autres organisations, y compris des bénéficiaires de l’AWDF.

Qui peut postuler ?

L’AWDF soutient les organisations de femmes africaines qui répondent aux critères suivants :

  • Dirigées par des femmes, avec une majorité de femmes membres du personnel et du conseil d’administration.
  • Un engagement déclaré à soutenir les femmes et / ou à promouvoir les droits des femmes / l’égalité des sexes dans leur mission / vision.
  • Organisations enregistrées dans n’importe quel pays africain et travaillant aux niveaux africain local, national, sous-régional ou régional.

La mise en œuvre du projet pourrait prendre les formes suivantes :

  • Campagnes pour faire avancer des programmes spécifiques en matière des droits des femmes et changement des lois et des politiques.
  • Formation pour développer le changement social de base et les compétences des activistes.
  • Recherche-action et production de connaissances.
  • Activités d’alliance et de renforcement des mouvements.
  • Interventions pour changer les attitudes du public sur les questions clés des droits des femmes.
  • Services pour faire avancer les droits des femmes (y compris l’aide juridique, les services de soutien à la violence, les conseils et les services médicaux gratuits pour le VIH, les cancers et d’autres problèmes de santé des femmes).
  • Activités génératrices de revenus qui mettent l’accent sur l’amélioration de la compréhension des femmes de leurs droits et / ou le renforcement de leur leadership social et politique.

Exigences

Les candidats intéressés doivent :

  • Soumettre une preuve qu’ils existent depuis au moins 3 ans.
  • Soumettre un article pour montrer comment la proposition de financement s’inscrit dans la stratégie globale de l’organisation pour le domaine de travail ou la communauté dans laquelle elle se trouve.
  • Soumettre un article pour montrer comment leur travail s’inscrit dans une stratégie locale, nationale ou régionale pour l’autonomisation des femmes africaines.
  • Avoir des systèmes et des structures de base en place. Par exemple, une constitution, un plan stratégique et des rapports financiers.
  • Avoir un plan d’évaluation clair pour le projet, y compris ce que vous visez à réaliser et à changer, ainsi que des mesures pour suivre les progrès.
  • Mettre en évidence les plans de durabilité, y compris la levée de fonds supplémentaires pour poursuivre l’initiative.
  • Être en mesure de démontrer qu’ils peuvent gérer des fonds et en rendre compte de manière transparente.

Plus d’infos ici

N.B : Le formulaire de demande ainsi que les pièces justificatives doivent être envoyés à l’adresse mail : propositions@awdf.org(link is external) ou awdf@awdf.org(link is external).

Awdf.org; Musicinafrica

Laissez votre commentaire ici !