Accueil Actualité Appel à boycotter Tahirou Tasséré Ouédraogo: TV5 donne le ton

Appel à boycotter Tahirou Tasséré Ouédraogo: TV5 donne le ton

526

Le Fespaco 2019 aura été marqué par les rebondissements de l’affaire Azata Soro. L’appel des collectifs de femmes « Cinéastes non-alignées » et « Noire n’est pas mon métier » à boycotter le film du réalisateur Tahirou Tasséré semble avoir été entendu.Le samedi 2 mars, la chaine TV5 monde a annoncé « rompre toute collaboration » avec le réalisateur.

La chaîne internationale francophone « ne diffusera pas +Le Trône+, exclut toute collaboration à venir avec Tahirou Ouédraogo.Telle est l’annonce faite par la directrice adjointe des programmes de TV5 Monde Marjorie Vella, après le témoignage d’Azata Soro pendant le FESPACO. C’est  lors d’une table ronde sur « La place des femmes dans l’industrie du cinéma africain et de la diaspora », organisée mercredi 27 février au Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica) qu’elle a brisé le silence. En effet elle a raconté comment après un différend, le réalisateur l’a insultée, frappée puis cassé une bouteille de bière avant de taillader son visage. Une longue cicatrice de plusieurs centimètres reste encore aujourd’hui visible sur la joue d’Azata Soro.

S’il est vrai que le réalisateur a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires et  condamné à 18 mois avec sursis, ce denier n’aurait  jamais versé de dommages et intérêts selon la victime.

Le mouvement pour appeler les femmes à briser le silence dur les agressions dont elles sont victimes

En acceptant de témoigner sur les violences dont elles ont été victimes de la part de cinéastes africains, les comédiennes Nadège Beausson-Diagne et Azata Soro ont brisé un tabou . Cela a donné naissance au mouvement , à l’instar du mouvement l#MeeToo qui a fait trembler Hollywood. Les initiatrices espèrent à travers ce mouvement  libérer la parole des femmes africaines sur les violences sexuelles afin que la honte change de camp!

Au regard de la tournure prise par les événements, la décente aux enfers semble annoncer pour le réalisateur burkinabè Tahirou Tasséré Ouédraogo. Après TV5 monde, d’autres partenaires Orange Studio qui  a produit le film, disent ne plus être  intéressés par une collaboration avec le réalisateur.

 

Laissez votre commentaire ici !