La magnifique interprétation de Angélique Kidjo lors du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale

95

Lors de la commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale, l’icône de la musique béninoise Angélique Kidjo a interprété la chanson « Blewu » de la Togolaise Bella Bellow. Non seulement pour rendre hommage à son auteure décédée en 1973, mais aussi honorer toutes ces personnes qui moururent lors de ce premier conflit mondial.

L’icône béninoise était accompagnée par des instrumentistes de rénom dont Yo-yo Ma, violoncelliste un orchestre de jeunes Européens dirigé par un Russe.

Pour Angélique Kidjo, il a été question non seulement de rendre hommage à l’artiste, mais aussi de célébrer la paix et honorer ces Africains qui prirent part à cette guerre.

 

« Aujourd’hui, 11 novembre 2018, j’ai chanté Blewu, la belle chanson de Bella Bellow pour célébrer la paix et la mémoire des soldats africains décédés de la Première Guerre mondiale devant les dirigeants de ce monde sous l’Arc de triomphe », a écrit Kidjo sur sa page facebook.

Des Chefs d‘État du monde étaient réunis ce dimanche 11 novembre pour commémorer le 100è anniversaire de l’armistice qui mit fin à la Première Guerre mondiale (28 juillet 1914 – 11 novembre 1918).

Invitée à la cérémonie, Angélique Kidjo a interprété le titre « Blewu » de Bella Bellow, diva de la musique traditionnelle togolaise décédée en 1973 des suites d’un accident de circulation.

D’après des historiens, près 600 000 Africains furent mobilisés lors de la Première Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Plus de 45 000 périrent sur le champ de bataille.

Source: Africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here