Amitié : voici pourquoi certaines personnes s’en méfient

 La journée internationale de l’amitié a été proclamée en  2011 par l’ONU pour promouvoir l’amitié entre les pays, les peuples, les cultures et les individus et inspirer autant que faire se peut, les efforts de paix et de réconciliation entre communautés. Ce lundi 25 juillet 2022, des citoyens Ouagalais se sont prononcés sur le sens de l’amitié.

Alida Ilogo, déléguée médicale a été victime d’une trahison. L’expérience qu’elle a vécu la convainc que l’amitié a des limites. Etre ouvert à une personne et lui faire totalement confiance peut l’amener à en abuser, à vous poignarder dans le dos. Derrière sa soi-disant sincérité se cache de mauvaises intentions. Vous ne la voyez pas venir puisque vous croyez en elle.  Alida dit avoir fermé la  porte de l’amitié à qui que ce soit dans sa vie, après avoir entretenu une relation amicale de plus d’un an.

Lire aussi : La jeunesse burkinabè est-elle capable d’assurer la relève ? Des Ouagalais  donnent leur avis. 

Alida Ilogo

« La véritable amitié n’existe pas de nos jours à moins que tu ne l’ignores. Quand tu es aisé, ils font semblant d’être ton ami. C’est uniquement des ami(e)s de la boisson et pour faire le bordel qui existent. Une amie m’a piquée mon gars et c’est après que j’ai compris, qu’elle était ma rivale », a-t-elle regretté. Elle recommande d’ailleurs que chacun garde ses problèmes pour lui. « Confiez vos problèmes à vous-mêmes ! Cette histoire d’amitié est terminée dans ce monde ».

Dame Sawadogo

Contrairement à Alida, Dame Sawadogo, collectrice des taxes d’impôts apprécie l’amitié de nos jours. Selon elle, l’amitié existe et elle invite les gens à se faire confiance pour pouvoir vivre l’amitié sincère. « J’ai une amie avec qui je partage mes secrets, il y a presque 20 ans. Aujourd’hui, notre relation est encore plus fraternelle, je dirais. Elle me dit des choses qu’elle n’ose pas dire même à sa mère et je fais pareil. Vraiment, l’amitié sincère existe. Pour vivre cette amitié, il faut faire confiance à ton ami et c’est tout », a-t-elle confié.

Olivier Ouédraogo

Passionné du sport et maître en arts martiaux, Olivier Ouédraogo a déclaré que l’amitié existe à plusieurs niveaux. Pour lui, le vrai ami n’est pas celui qui vous assiste économiquement. Il affirme que le vrai ami est celui qui se présente lorsque vous avez besoin de lui. Mais, les amis sont ceux qui vous tiennent compagnie que ce soit tard dans la nuit où la journée. « En tout cas, j’ai des amis. Si j’ai besoin d’eux, ils ne commissionnent pas de l’argent. Mais, ils viennent en personne », a-t-il lancé.

Moussa Zida

Avoir un ami, ce n’est pas la préoccupation de tous notamment pour Moussa Zida, démarcheur. Assis au grain Sinmiyiri, il  dit ne pas avoir d’ami(e)s et poursuit en faisant remarquer qu’un ami est celui avec qui on partage ses secrets, même les problèmes de sa famille. « C’est ça l’amitié. Sinon, vous pouvez être ensemble sans être des amis. Ce genre d’amitié aussi existe. Mais, il est très difficile d’en rencontrer », a-t-il affirmé.

Adama Taonsa

Avant, un ami était sensé être le complément de soi. C’est du moins ce que pense Adama Taonsa. Avec le temps, les choses ont évolué et l’amitié a pris un autre sens. De son avis, l’argent est au cœur de l’amitié au point où elle a perdu sa valeur. « L’argent a fait disparaître tout ça. Regardez un peu les hommes riches ! Tout le monde prétend être leur ami. C’est faux. Il cherche juste à profiter de leur argent », a-t-il précisé.

Abdoulaye Ouédraogo Stagiaire

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !