Alice Minimalo Somé/Somda: première femme docteur en philosophie du Burkina

4216

Elle n’avait pourtant jamais pensé faire des études supérieures encore moins la philosophie. Mais par la force des choses, la philosophie s’est retrouvée sur son chemin.

 

Aujourd’hui ingénieure de recherches à l’Institut national des Sciences de la Société (INSS), elle rêvait pourtant de devenir une inspectrice des écoles primaires. « C’est peut- être Dieu qui ne l’a pas voulu, sinon j’ai déposé le concours à maintes reprises mais des circonstances m’ont à chaque fois empêchée de composer. », se souvient t- elle.

Alice Minamalo Somé est née le 13 mars 1967 à Tiassalé en Côte d’ivoire. Elle obtient son Certificat d’études primaires (CEP) à l’école des filles de Dissin dans la province du IOBA.

 C’est au collège Sainte Marie de Tounouma qu’elle décroche avec brio son brevet d’étude du premier cycle (BEPC) en 1986.

Dans la même année, elle est admise au concours de l’École nationale des enseignants du primaire et affectée à Gaoua après sa formation à Loumbila.

Fonctionnaire de l’État à l’âge de 18ans, Alice ne s’arrête pas là. Elle poursuit ses études et obtient le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Jusque-là, elle n’a jamais eu affaire à la philosophie.

Elle est ensuite admise à un concours professionnel et c’est là qu’elle fait sa première rencontre avec la philosophie.

 

Une rencontre fortuite avec la philosophie

 N’ayant pas fait le second cycle, elle fait sa découverte au cours de sa formation en tant que conseiller pédagogique itinérant à l’école normale de Koudougou. Elle y prend goût et décide de poursuivre ses études en philosophie.

 A l’issue de sa formation et le CAP en main, elle fait le test d’entrée à l’université de Joseph Ki-Zerbo. « J’ai été la seule femme admise parmi les 5 personnes retenues pour la filière philosophie », se rappelle-t-elle.

 

 Avoir 3 enfants en bas âge n’était point un frein pour cette passionnée de la philosophie. Déterminée à aller au bout, elle s’inscrit pour le  Diplôme d’étude Approfondie (DEA) après avoir obtenu sa maîtrise en philosophie. L’aventure continue ainsi pour la thèse de doctorat. « C’est à partir de 22h, lorsque toute la famille dort que mon travail d’étudiant commençait ; il arrivait que je veille afin de pouvoir avancer dans mes travaux », confie-t-elle avec fierté.

En février 2017, Alice soutient sa thèse de doctorat en philosophie et devient ainsi la première femme du Burkina Faso à soutenir une thèse en philosophie à l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo

Lala Kaboré/Dera

 

1 COMMENTAIRE

  1. Felicitations a Madame Some/Somda et bon courage pour la suite! A l’intention de la journalieste, le DEA est l’abreviation de Diplome d’Etude Approfondie, pas Aplliquee. Merci!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here