Pour moderniser les exploitations agricoles et assurer un développement du secteur agricole, les directions régionales de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques et les producteurs ont bénéficié d’ appuis financiers,matériels et logistiques. La cérémonie de remise officielle a eu lieu ce vendredi 27 avril 2018 à Ouagadougou.

Ce sont au total 105 motoculteurs, 50 batteuses de riz, 20 dispatcheuses-égreneuses de maïs, 03 épierreuses et 02 broyeurs, d’une valeur de 436 millions de FCFA qui ont  été mis à la disposition des producteurs qui désirent se mettre en Coopérative d’utilisation de matériel agricoles (CUMA) et en Unités de mécanisation agricoles (UMA).  Quant aux structures déconcentrées elles bénéficient de 11 véhicules tout terrain et  232 motocyclettes pour les agents d’appui d’un coût de 611 millions 388 mille FCFA.

« Aujourd’hui, nous avons voulu répondre aux besoins de nos appui-conseils sur le terrain qui ont du boulot. C’est pour cela que nous mis les moyens, les appuis qui sont autour de 16 milliards pour qu’on sente réellement la présence de l’appui conseil sur le terrain », a indiqué le ministre Jacob Ouédraogo.

Jacob Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques

Et de souligner que cela  répond à la politique du gouvernement qui est la modernisation de l’agriculture  à travers le renforcement  des capacités du personnel en matériels et logistiques.

Selon le ministre Ouédraogo, une autre acquisition de logistiques d’un coût de 465 millions de FCFA est en cours et permettra de mettre à la disposition  des agents d’appui-conseil au moins 445 motocyclettes en 2018.
Au cours de cette cérémonie les agents les plus méritants de toutes les régions  ont également été récompensés dans le cadre du concours « meilleur agent bas-fond » organisé par le Projet Riz Pluvial.

Léonie Kinda a été récompensée meilleure agent bas-fond du centre.

« Je me suis engagée à accompagner les producteurs. Je suis sur le terrain chaque fois et je les accompagne en appui-conseils. Le projet riz pluvial accompagne les productrices en intrants, en semences et en engrais et les productrices sont plus nombreuses au centre ici », a précisé Léonie Kinda, récompensée meilleure agent bas-fond du centre.

De même, Nazi Combia du Nahouri a aussi reçu ce prix. « C’est mon 2e prix meilleur agent bas-fond, et cela m’encourage à persévérer dans le travail et remercier le projet riz pluvial qui a initié ce concours.

« Outre ces moyens matériels et logistiques, un appui financier d’un montant de trente mille par mois pendant six mois est apporté aux agents d’appui-conseil des structures déconcentrées depuis 2014 », a soutenu Jacob Ouédraogo ; avant d’ajouter que l’engagement a été pris d’étendre cet appui à douze mois pour compter de janvier 2018.

Assétou MAIGA

Publicités