Afghanistan: une journaliste et militante des droits des femmes, abattue en plein jour

119

La journaliste afghane et conseillère politique Mena Mangal, qui se battait pour les droits des femmes dans le pays, a été abattue en plein journée, quelques jours à peine après avoir déclaré qu’elle pensait que sa vie était en danger. Mena Mangal a été abattue samedi matin dans un lieu public alors qu’elle se rendait à son travail dans la capitale, Kaboul.

Nasrat Rahimi, un porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré qu’un ou plusieurs assaillants s’étaient échappés, mais personne n’a immédiatement revendiqué la responsabilité de l’attaque. La police a déclaré qu’il n’était pas encore établi si le meurtre était un attentat terroriste ou une attaque de quelqu’un que Mangal connaissait.

Les militantes des droits des femmes ont exprimé leur chagrin et leur colère devant le fait que Mme Mangal n’était pas mieux protégée par les autorités bien que ses craintes pour sa sécurité soient adressées au gouvernement.

“Cette femme avait déjà partagé que sa vie était en danger. Pourquoi rien ne s’est passé? Nous avons besoin de réponses », a déclaré Wazhma Frogh, avocat afghan des droits de l’homme et défenseur des droits des femmes, dans un message publié sur Twitter. Frogh a déclaré que Mangal avait récemment posté sur Facebook qu’elle craignait pour sa vie et recevait des menaces.

Mangal était une ancienne journaliste très estimée qui avait travaillé pour Tolo TV, le plus grand radiodiffuseur privé en Afghanistan, ainsi que pour les chaînes de télévision Shamshad et Lemar. Elle était également récemment devenue conseillère culturelle auprès de la chambre basse du parlement national afghan.

Source : Afrikwoman

Laissez votre commentaire ici !