Un vendredi noir pour les habitants de la zone 1 dans la capitale burkinabè. La route a encore tué. Un camion 10 tonnes a percuté dans sa course 6 motocyclistes ce 4 Août. Bilan : 3 morts et 3 blessés graves.

A notre arrivée sur les lieux de l’accident, aux environs de 10h 30mn, 3 corps sans vie couverts  se trouvaient sur la chaussée. Des chaussures, des sacs et du sang autour des corps.

Au vu des motos des victimes  sous le camion accidenté, on mesure l’immensité  des dégâts humains et  matériels. La tristesse se lisait sur les visages des habitants mobilisés fortement  autour de ce drame. Pendant ce temps, les éléments de la police nationale s’affairaient pour les  constats.

Selon un témoin qui a requis l’anonymat, le camion d’une immatriculation étrangère n’aurait  pas un système de freinage en bon état. Il aurait donc littéralement « marché » sur les usagers stoppés au niveau du feu tricolore.

Quant au chauffeur du camion, il aurait pris la poudre d’escampette en compagnie de son apprenti.

 

Présent sur les lieux, le maire de la ville de Ouagadougou Armand Roland Pierre Beouindé a déploré cet accident qui vient une fois de plus endeuiller des familles. Pour lui, les coupables de ce drame doivent être poursuivis. « Ceux qui sont responsables de cet accident doivent répondre de leurs faits devant la justice. » a-t-il déclaré avec consternation.

Armand Beouindé a par ailleurs salué la collaboration et le sens élevé de responsabilité des habitants du quartier  zone 1 et invité les populations à plus de vigilance sur la route.

                                                                                                  Lala Kaboré Dera

                                                                                             Aminata Gansonré

 

 

 

 

 

Laissez votre commentaire ici !