jeudi 16 septembre, 2021.
Tel: 226 25408476/ 70690870
Email : info@queenmafa.net
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Bannière-QUEEN_1000x150px.jpg.

This Week Trends

 Madame Metsi MAKHETHA, Coordonnatrice du système des Nations unies, représentante résidente du PNUD au Burkina Faso  a été reçue en audience  par la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Madame Marie Laurence ILBOUDO...
Difficile de se frayer un chemin, toutes les voies sont inaccessibles. A gauche tout comme à droite, les chauffeurs de véhicules sont fatigués d’attendre dans une longue file indienne. Des cyclomoteurs se débrouillent comme ils peuvent pour avancer mais...
Le cadre de concertation des organisations intervenant sur le genre et la participation politique des femmes au Burkina Faso a été reçu en audience ce lundi 23 septembre 2019 à Ouagadougou par le président de la commission électorale...
https://i2.wp.com/queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg?w=696&ssl=1
[td_block_social_counter custom_title=”We Are Social” header_color=”” header_text_color=”” facebook=”envato” twitter=”envato” youtube=”tagdiv” vimeo=”” googleplus=”” instagram=”” soundcloud=”” rss=”” open_in_new_window=””]

New Collections

Hot Stuff Coming

Les 6 vertus de l’argile verte

Facile à trouver, simple à préparer et très efficace, l’argile est un remède naturel à privilégier pour soigner de nombreux maux. Découvrez ses 6...

Reconstitution de l’histoire de la haute volta : Un colloque international initié pour la circonstance

Le colloque international sur le centenaire du Burkina Faso a ouvert ses portes ce samedi 9 mars 2019 à Ouagadougou. Pendant 72 heures, les...

L’origine des fausses couches à répétition enfin découverte

Les fausses couches sont un phénomène bien plus fréquent qu’il n’y parait. Environ 20% des femmes en sont touchés durant leur grossesse. Les chercheurs de l’université de Warwick se sont penchés sur l’origine des fausses couches, encore méconnue à ce jour.


Les fausses couches sont un phénomène bien plus fréquent qu’il n’y parait. Environ 20% des femmesen sont touchés durant leur grossesse. Les chercheurs de l’université de Warwick se sont penchés sur l’origine des fausses couches, encore méconnue à ce jour.

Selon le Guardian, les scientifiques ont examiné les parois de l’utérus de 183 femmes ayant subis des fausses couches à plusieurs reprises. Ils ont découvert qu’elles découlent d’un manque de cellules souches dans la paroi utérine. Ce déficit de cellules accélère le vieillissement de l’utérus et par conséquent, empêche la grossesse d’être menée à terme.

Le défi reste de trouver des solutions pour augmenter le nombre de cellules souches dans la muqueuse de l’utérus… Soit grâce à des interventions, ou des médicaments . Les chercheurs veulent également améliorer les dépistages capables de prévenir les fausses couches.Lire la suite

« S’il m’était permis de revenir, je reviendrais sage-femme », Mariam Nonguerma

Assister les femmes enceintes pour qu’elles accouchent en sécurité est la passion de Mariam Nonguerma/Zoromé. Présidente de l’association des sages-femmes du Burkina Faso, elle...

Popular Gossips