Héléna, c’est le prénom qui a été donné à cette petite fille retrouvée dans la nuit du 8 au 9 août 2017, juste après sa naissance, dans le quartier Belle ville. A peine venue sur terre, un avenir incertain se dessine à l’horizon pour cette innocente créature.

Contrairement aux autres bébés qui bénéficient d’un prénom soigneusement trouvé par leurs parents, souvent même avant leur naissance, Héléna n’a pas eu ce privilège. Elle ne bénéficiera pas d’un amour paternel et maternel et ne connaitra certainement pas le goût du lait maternel. Contrairement aux bébés qui sont entourés et chéris de la meilleure des manières, dont l’arrivée est source de joie pour leurs géniteurs, celle d’Héléna s’est faite d’une manière presque inhumaine.  A-t-elle commis un crime pour mériter un tel sort ?

Sa mère l’a abandonnée juste après son accouchement et à pris ses jambes au cou. Sur les lieux, un triste constat du commissariat de Boulmiougou : le bébé toujours relié au cordon ombilical, le placenta de la mère intact et ses dessous déposés.  Héléna est admise dans une maternité proche pour recevoir les premiers soins. Le service social de Boulmiougou est contacté et c’est ainsi que le bébé a fait son entrée à l’hôtel maternel le mercredi 9 août dans la soirée.

 

Héléna se porte bien et une enquête est ouverte en vue de retrouver ses parents. Si après six mois de recherche ceux-ci restent introuvables, l’hôtel maternel va procéder à l’établissement de son acte de naissance. Par la suite, il va entamer la procédure au niveau de la justice pour statuer sur la garde de l’enfant et par la suite, la placer en adoption.

 

A LIRE AUSSI: « Les travaux ménagers n’étaient rien, comparés aux relations sexuelles »

 

Pourtant, ce prénom Héléna qui signifie ‘’chaleur, éclat de soleil’’ suscite plein d’espoir et de vie. Sainte Hélène (Héléna) fut la mère de l’empereur romain Constantin. Elle fût une généreuse chrétienne qui fit construire trois basiliques pour protéger les Lieux Saints et les ‘’grottes mystiques’’. Elle est honorée le 18 août.

 

C’est dire que cette petite, au-delà du fait qu’elle soit ‘’orpheline par force’’ a l’atout d’illuminer des cœurs par son éclat et pourquoi pas redonner le sourire à un couple en désespoir d’enfant par son adoption.

                                                                                                                               Assétou Maiga

                                                                                                                       Madeleine Kienou

 

Laissez votre commentaire ici !