Cette année encore, le major national de la session 2017 du baccalauréat série D est une fille. Fierté et exemple pour toutes les femmes du Faso, Ouleymatou Rakiéta Mélanie Elsa Ouédraogo, Élève au Collège Tounouma Filles de Bobo-Dioulasso, a obtenu son BAC avec une moyenne 17,38/20.  Parcours d’une élève exceptionnelle.

 

Née le 12 Mai 2000 à Bobo- Dioulasso, Ouleymatou Rakiéta Mélanie Elsa a toujours été une élève remarquable. De la maternelle au lycée, elle a toujours émerveillé de par ses résultats. C’est dans cette ville qui l’a vue naitre qu’elle fera un parcours atypique qui commence au Groupe scolaire Sainte Bernadette où elle passera l’école maternelle et primaire. Elle recevra sa première récompense en classe de CM1 en remportant un prix au concours de « l’excellence à l’école primaire ». Elle décroche le CEP avec brio comme première de sa circonscription.

L’entrée en sixième en poche, elle continuera ses études au Complexe Scolaire Marie Gabrielle Choulet I. Alors qu’elle est en classe de sixième, ses professeurs, émerveillés par ses excellentes notes, proposent de lui faire sauter la classe de 5e. Le directeur accepte la proposition « J’avais une moyenne annuelle de 18,46/20 en 6e », se souvient-t-elle.

 

En classe de quatrième, même sans avoir fait la cinquième, elle est première de sa classe en fin d’année avec une moyenne de 18,19/20. Même scenario   pour la classe de troisième où elle finit également première de sa classe.  Durant la même année, elle participera à l’émission tableau d’honneur diffusée sur la RTB. A la nuit des TH (Tableau d’Honneur) édition 2014, elle reçoit le prix de l’élève au meilleur parcours du Burkina.

Elle continuera ses études au Collège de Tounouma où elle obtient le baccalauréat série D avec la moyenne de 17,38/20, ce qui lui permet d’être   classée 1ère au rang national au Baccalauréat série D session 2017.

 

Malgré son parcours hors pair, la nouvelle bachelière à la tête sur les épaules ; « Savoir que j’occupe la première place au niveau national me procure un sentiment de joie et de fierté. Je pense que c’est également une invite à redoubler d’efforts afin de maintenir le cap et ne pas décevoir tous ceux qui me soutiennent et comptent sur moi », se réjouit-elle.

 

Pour réussir dans les études, rien n’est sorcier selon Ouleymatou ; «, Je pense que le secret c’est l’amour du travail bien fait et la discipline. Il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers. Le succès est au bout de l’effort », affirme-t-elle avec conviction.

Pour cela, elle exhorte ses jeunes frères et sœurs, à toujours se dépasser dans le travail et à respecter leurs enseignants dont la tâche, selon elle, loin d’être aisée, est vraiment honorable.

Le rêve de    Ouleymatou Ouédraogo est de devenir ingénieure en génie civil. « Je souhaite participer au développement de mon pays qui est en pleine construction, à travers des infrastructures plus soucieuses de l’environnement dans un contexte de changement climatique », déclare-t-elle.

 

                                                                                         Lala Kaboré/Dera

 

3 Commentaires

  1. Merci bien pour l’info. Cependant, retenez que l’élève en question est du COLLEGE DE TOUNOUMA (communément appelé Tounouma Garçon) , et non COLLEGE TOUNOUMA FILLES. Merci

Laissez votre commentaire ici !