SNC 2018 : une semaine pour célébrer la diversité culturelle

0
305
*****

Les activités de la 19e édition de la Semaine nationale de la culture ont été lancées officiellement cet après-midi du samedi 24 mars 2018. Une cérémonie qui a été marquée par le défilé des représentants des 13 régions du Burkina et des carnavals.


Une population agitée et motivée, un gouvernement mobilisé, des artistes confiants et prêts pour le spectacle, une parade riche en couleur et variée. Tel le décor de la 19e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC) 2018. Une manifestation culturelle qui fait la promotion de la création artistique et littéraire et qui revalorise le patrimoine culturel national du Burkina Faso.
La présente édition de la SNC accueille 1287 artistes et attend près de trois cent mille festivaliers. Une diversité d’activités sont prévue dont les compétitions du Grand Prix National des Arts et des Lettres (GPNAL) et des activités du volet festival. Ces activités seront articulées autour des conférences et panels, le village des communautés, l’exposition muséales, les plateaux off, le marché des arts, l’initiation des enfants aux arts et la traditionnelle foire artisanale et commerciale.

Cette édition se tient sous le thème : « Sauvegarde des valeurs culturelles : enjeux et défis ». Un thème évocateur et interpellateur de la conscience individuelle et collective selon le ministre de la culture, Abdoul Karim Sango, président du comité d’organisation, face à une véritable crise des valeurs qui fragilise les fondements des sociétés.
Pour le parrain Lassina Diawara, président de la chambre du commerce régionale des Hauts bassins, la SNC est un espace de valorisation et de promotion du savoir-faire local mais aussi une occasion d’affaires pour les opérateurs culturels et opportunités pour les acteurs économiques. Un honneur pour lui d’associer son image en tant que parrain aux cotés de Mahamoudou Ouédraogo ancien ministre de la culture burkinabé.

Cette édition sera marquée par la présentation des ambassadeurs de la culture des différentes régions. Pas de compétitions cette fois ci car à ton estimé, « toutes les cultures se valent». De ce fait, les lauréats des joutes régionales de la culture presteront juste devant le public et entreront en possession de leurs lots.
Cette cérémonie d’ouverture a été marquée par des prestations d’artistes nationaux tels que Abibou Sawadogo, Imilo le chanceux, Eunice Goula et le Malien Sidiki Diabaté.

Aminata GANSONRE

Publicités

Laissez votre commentaire ici !