8 mars 2021 : les femmes encouragées à saisir les opportunités qu’offre le numérique

218

Le Burkina Faso a commémoré la 164ème journée internationale de la femme ce lundi 8 mars 2021 au Palais des sports de Ouaga 2000. Placée sous le patronage de Sika Kaboré, épouse du Chef de l’État, la cérémonie a été marquée par la décoration de 40 personnes.

« Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives », c’est sous ce thème que le Burkina Faso a commémoré la 164ème journée internationale de la femme. L’objectif visé à travers ce thème est de promouvoir auprès des femmes l’utilisation des services financiers numériques et les possibilités qu’offre le e-commerce.

A en croire le ministre en charge de la femme, Il s’agit plus spécifiquement d’inciter les femmes à utiliser les services financiers numériques dans leurs transactions courantes.

« Il nous faut saisir les opportunités qu’offre le numérique et particulièrement le commerce électronique ou encore le e-commerce pour une meilleure résilience de nos entreprises » a suggéré Marie Laurence Ilboudo/Marchal. Avant d’ajouter : « Nous devons suivre le temps, nous devons suivre l’évolution, cela est imparable ».

De son point de vue, l’inclusion financière par le numérique constitue une alternative de redynamisation de la promotion des échanges commerciaux dans un contexte de la pandémie à covid-19 et de la crise sécuritaire. A ce titre, elle a exhorté les femmes à s’approprier les services financiers numériques en vue de l’amélioration de leurs activités.

« Les femmes du Burkina Faso ne doivent pas rester en marge de cette évolution technologique pour l’amélioration de leurs activités de production, de transformation et de commercialisation », a recommandé Laurence Marchal.

A l’occasion de la célébration de cette journée, Sika Kaboré, patronne de la cérémonie et épouse du Chef de l’État a encouragé les femmes à prendre en compte les services financiers numériques en vue d’améliorer leurs moyens de subsistance.

« Les services financiers numériques constituent incontestablement aujourd’hui un outil important pour les activités socio-économiques des populations et des femmes en particulier. Il constitue un facteur important à prendre en compte si l’on veut améliorer les moyens de subsistance de même que la sécurité économique des femmes », a laissé entendre Sika Kaboré.

Elle a également félicité et salué les efforts des femmes qui se battent pour le bien être de leur famille et de la nation.

« Je voudrais rendre un vibrant hommage à toutes les femmes et filles des villes et des campagnes du Burkina Faso qui ont à cœur de changer positivement notre pays et qui a cet effet affichent un dynamisme constant », a déclaré la première dame.

Les femmes n’ont pas manqué l’opportunité de traduire leur reconnaissance à leur ministère de tutelle pour le choix du thème qu’elles ont jugé pertinent.

« Nous sommes maintenant convaincu qu’à travers les services financiers numériques, nous avons plus d’opportunités pour développer des entreprises économiques, modernes et sécurisés tout en préservant notre santé », a mentionné Djeneba Kiemdé, représentante de la coordination régionale des femmes

Pour leurs parts, les partenaires techniques et financiers ont renouvelé leur engagement à soutenir les actions en faveur de la promotion des droits des femmes.

« Je voudrais saisir l’opportunité de cette tribune pour réitérer les engagements des partenaires techniques et financiers à poursuivre leurs appuis à l’endroit du gouvernement du Burkina Faso, aux organisations de la société civile, à tous les mouvements de femmes et d’hommes qui soutiennent les initiatives pour développer et promouvoir les droits des femmes », a laissé entendre Andreas Michael Pfaffernoschke, ambassadeur de l’Allemagne au Burkina Faso et représentant des partenaires techniques et financiers.

Au cours de la cérémonie commémorative de la 164ème journée de la femme, des autorités coutumiers, administratifs, et militaires ainsi que des membres de la société civile et des organisations féminines ont été distingués pour leur contribution à la promotion des droits de la femme. Au nombre de 40, ils ont été décorés Chevalier de l’ordre du mérité de la santé et de l’action sociale avec agrafe promotion de la femme.

.

 

 

https://queenmafa.net/wp-content/uploads/2018/04/Bannie%CC%80re-QUEEN_1000x150px.jpg

Laissez votre commentaire ici !